back to top
27.9 C
Brazzaville
mercredi 12 juin 2024 | 22:59
spot_img

2.A.d 26 (Alliance pour l’alternance : démocratique en 2026) Jean-Pierre Agnangoye succède à Melaine Destin Gavet Elengo

Après six mois passés à la tête de la plateforme politique d’opposition 2.A.d 26 (Alliance pour l’alternance démocratique en 2026), conformément à ses textes fondamentaux, Melaine Destin Gavet Elengo a passé le témoin de la présidence à Jean-Pierre Agnangoye, à l’occasion de la deuxième convention tenue samedi 16 décembre 2023, au siège de ladite plateforme, au Quartier à Diata, dans le premier arrondissement Makélékélé, à Brazzaville, avec la participation de 45 délégués des partis membres, pour constituer le plénum pour la tenue de la convention.
Dans son allocution d’ouverture de la convention, Melaine Destin Gavet Elengo a encouragé «les cadres et militants des partis membres de 2.A.d 26 à intérioriser l’action politique de la plateforme et à ne pas céder à la panique». Il faut signaler que c’était le 13 avril 2023 que cette plateforme de l’opposition regroupant trois partis: le R.d.d (Rassemblement pour la démocratie et le développement), le Pape (Parti du peuple) et le M.r (Mouvement républicain).
«Au regard du paysage politique au Congo-Brazzaville marqué par la manipulation des élections dans le seul but de maintenir une élite corrompue au pouvoir, tenant compte de la dégradation du tissu social caractérisé par une crise multidimensionnelle, la 2.A.d 26 se positionne comme une plateforme qui veut résoudre le problème à la racine, à savoir celui de la gouvernance électorale», a-t-il déclaré.
Selon les échanges, il s’est dégagé le constat que la première mandature s’est déroulée dans un climat de sérénité et d’entente harmonieuse entre les différents partis membres. «Le train de notre plateforme est en marche et la deuxième mandature sera une suite logique tenant compte de la franche collaboration au sein du collège des présidents», a-t-il été dit. Ainsi, le projet d’ordre du jour de la deuxième convention a été adopté avec amendements et les délégués ont examiné entre autres documents: le règlement intérieur de la convention; le rapport d’activités; le plan d’action du deuxième semestre.
Les délégués ont analysé la situation politique, économique et socioculturelle nationale, en rapport avec la conjoncture politique régionale et internationale. Pour cette plateforme d’opposition, «le constat global est lamentable et très préoccupant au plan politique, économique et socioculturel. A contrario, les gouvernants sont dans une attitude autiste, autocratique de déni des réalités et de mépris total des souffrances du peuple, proclament que «le pays est stable et que les institutions fonctionnent normalement».
La situation sociale a aussi retenu l’attention des participants. Ainsi, une résolution a été prise au sujet de l’indice des pensions des retraites, la bourse des étudiants, l’augmentation du prix du carburant et le drame du Stade Michel-d’Ornano. Ce groupement d’opposition suggère que la journée du 20 novembre soit proclamée comme «journée nationale de lutte contre le chômage», en mémoire des 32 jeunes qui ont trouvé la mort dans ce stade.
La cérémonie de clôture était présidée par le nouveau président en exercice, Jean-Pierre Agnangoye, qui dans son allocution, a fixé les objectifs de sa mandature, en parachevant le travail amorcé par son prédécesseur. Il s’est projeté dans la continuité et entend resserrer les liens entre les partis membres.

Chrysostome FOUCK ZONZEKA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles