Home Actualité 39ème Session ordinaire de la Confejes à Brazzaville : Hugues Ngouélondélé a...

39ème Session ordinaire de la Confejes à Brazzaville : Hugues Ngouélondélé a pris le relais de son homologue burkinabe

0
Le ministre Hugues Ngouélondélé.

Brazzaville, la capitale a abrité, lundi 27 mars 2023, la 39ème Session ordinaire de la Confejes (Conférence des ministres de la jeunesse et des sports de la Francophonie), sur le thème: «Jeunesse, le sport et le loisir, facteurs de relance post-covid 19 en faveur du développement durable». Ouverts par le Premier ministre chef du gouvernement, Anatole Collinet Makosso, les travaux de cette conférence ont connu la participation de 43 délégations venues des pays membres de l’O.i.f (Organisation internationale de la Francophonie).

A Brazzaville, les délégations des pays membres de la Francophonie participant aux travaux de la Confejes ont adopté 37 décisions, en vue de faire avancer cette institution. Parmi ces décisions figurent les rapports d’activités et financiers 2022, la validation de la charte d’audit ainsi que la participation des femmes et des jeunes filles aux activités de jeunesse, sports et loisirs. Au cours de la cérémonie de clôture, certains cadres du comité scientifique ont été élevés au grade d’officier et de chevalier de l’ordre international de la Confejes.
A l’issue des travaux, Hugues Ngouélondélé, ministre congolais de la jeunesse et des sports, de l’éducation civique, de la formation qualifiante et de l’emploi a son succédé à son homologue burkinabe, le ministre des sports, de la jeunesse et de l’emploi, Boubakar Savadogo. Il a été également désigné comme parrain du Fonds Confejes dédié aux grands projets de cette institution. C’est le Maroc qui a été choisi pour abriter les 40èmes assises de la Confejes. «Le cadre de travail étant balisé, les objectifs et les missions définis , il nous revient dès à présent d’agir sur le terrain de l’action pour passer de la parole aux actes concrets afin d’opérationaliser l’ensemble des décisions qui ont été adoptées par notre conférence ministérielle», a dit le ministre congolais en charge des sports et de la jeunesse, qui préside désormais aux destinées de la Confejes.
A l’ouverture des travaux de ces assises, le Premier ministre Anatole Collinet Makosso a invité «le secrétariat général de la Confejes, avec l’accompagnement constant des Etats et des gouvernements membres, à poursuivre les efforts consentis, en vue du développement du plein potentiel de nos jeunes francophones, en continuant de porter des initiatives nouvelles et très enrichissantes pour ces derniers , à l’image du Projet double-carrière sports-études, du développement du sport inclusif, du Programme de promotion de l’entreprenariat des jeunes, du Projet de maturation industrielle et d’accélération de croissance des projets et, enfin, de la promotion de l’économie circulaire».
Signalons qu’en marge de ces assises, le ministre des postes, des télécommunications et de l’économie numérique, Léon Juste Ibombo, et le ministre Hugues Ngouélondélé ont signé un accord de partenariat axé sur la réalisation et la vente d’un timbre postal commémoratif à l’événement, édité par la Sopeco (Société des postes et de l’épargne du Congo). Bien d’autres émissions de timbres retraçant quelques événements sportifs historiques que notre pays a abrité, tel que les Jeux africains, ont été également édités.
Rappelons que la session de la Confejes à Brazzaville a démarré avec la réunion des experts, le mercredi 22 mars. Il y a eu ensuite le symposium international sur le thème de la session et le village de l’entreprenariat.

Luze Ernest BAKALA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile