back to top
28.2 C
Brazzaville
dimanche 23 juin 2024 | 14:56
spot_img

A.e.d (Association action sur l’environnement et le développement) : Sensibiliser aux dangers de la peinture au plomb sur l’environnement et la santé

A l’instar d’autres pays du monde, la République du Congo a célébré, du 22 au 28 octobre 2023, la semaine internationale pour la prévention de l’intoxication au plomb, sous le thème: «Mettre fin au saturnisme infantile». A cette occasion, l’A.e.d (Association action sur l’environnement et le développement) a organisé, vendredi 27 octobre, dans la salle de conférence du C.i.o (Centre interdiocésain des œuvres), à Brazzaville, un atelier de sensibilisation contre le saturnisme dû à la peinture au plomb, couplé à la présentation du projet d’arrêté réglementant la gestion de la peinture au plomb et de matériau de revêtement similaire dans notre pays.

Les travaux de l’atelier sur la peinture au plomb se sont déroulés sous le patronage du Dr Eugène Loubaki, président de l’A.e.d, en présence des membres, des représentants de quelques associations et O.n.gs et d’autres invités. La semaine pour la prévention de l’intoxication au plomb a été initiée en 2012 par l’Alliance mondiale pour l’élimination des peintures au plomb, en partenariat avec le P.n.u.e (Programme des Nations unies pour l’environnement) et l’O.m.s (Organisation mondiale de la santé).
Cette semaine a comme objectif de mieux faire connaître les effets de l’exposition au plomb sur la santé, mettre en avant les efforts déployés par les pays et les partenaires pour prévenir l’exposition au plomb, en particulier chez les enfants, et d’exhorter les pays à appliquer les nouvelles mesures réglementaires, en vue d’éliminer les peintures au plomb.
Selon une étude menée par le P.n.u.e, l’utilisation répandue de la peinture au plomb et autres toxines représente un problème sanitaire pour les femmes enceintes et les enfants. La consommation de peinture au plomb a flambé dans les pays en voie de développement au détriment de la santé humaine et de l’environnement. Face à cette urgence sanitaire, l’A.e.d avait soumis aux autorités compétentes un projet de décret réglementant l’usage de ce matériau dans notre pays, mais depuis lors, cette demande est restée sans suite.
Par ailleurs, la pollution au plomb est une menace environnementale émergente qui nécessite une attention urgente. La science est claire que la peinture au plomb a un impact négatif sur la santé humaine, particulièrement chez les femmes enceintes et les enfants. Le secteur de la construction continue d’utiliser de la peinture au plomb et autres toxines, malgré l’existence d’une interdiction prise par les Nations unies depuis 1921.
Signalons que les peintures chargées au plomb sont encore disponibles au Congo et dans de nombreux pays, grâce au niveau bas de sensibilisation et aux failles dans les régulations. L’exposition au plomb a des effets dévastateurs sur la santé des enfants et entraîne notamment des déficiences cognitives et des retards de croissance.

Roland KOULOUNGOU

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles