Home Actualité A.m.c (Association des maires du Congo) : Suivre les conseils du Premier...

A.m.c (Association des maires du Congo) : Suivre les conseils du Premier ministre sur la lutte contre l’insécurité publique

0
Une vue de la séance de travail du Premier ministre avec les maires du Congo

Le Premier ministre chef du gouvernement, Anatole Collinet Makosso, a eu une séance de travail, le samedi 13 avril 2024, au Palais des congrès, à Brazzaville, avec les membres de l’A.m.c (Association des maires du Congo), conduite par son président réélu, Dieudonné Bantsimba, député-maire de Brazzaville, en présence du ministre délégué chargé de la décentralisation et du développement local, Juste-Désiré Mondélé. Il s’est agi, pour les membres de l’A.m.c, de lui présenter officiellement, les conclusions des travaux de leur assemblée générale, tenue du 9 au 12 avril dernier, à Brazzaville. A cette occasion, le Premier ministre les a appelés à s’impliquer davantage dans la lutte contre l’insécurité qui continue à mettre à rude épreuve la quiétude des populations dans nombre d’agglomérations du pays, notamment Brazzaville et Pointe-Noire.

La lutte contre l’insécurité, orchestrée par des groupes de bandits appelés «Bébés noirs, Arabes ou Koulouna», a dominé la rencontre entre le Premier ministre et les maires. Après avoir reçu la moisson des travaux de l’assemblée générale de l’A.m.c, des mains de Dieudonné Bantsimba, Anatole Collinet Makosso a saisi cette opportunité pour exhorter les gestionnaires des villes du Congo à plus de responsabilités quant à la lutte contre l’insécurité, orchestrée entre autres, par «les Bébés noirs, Arabes ou Koulouna», ce groupuscule de jeunes bandits qui continue de semer la terreur dans les coins et recoins des quartiers dans nombre de villes du Congo.
Pour lui, le champ d’actions des différents responsables municipaux, est de faire preuve d’une responsabilité accrue et d’être présents sur le terrain, pour remédier efficacement les épineux problèmes d’insécurité et d’assainissement. «L’insécurité, ce sont vos problèmes, c’est la manière dont vous devez prendre en mains vos populations. Vous pouvez vous organiser, au travers des associations, avec vos chefs de quartiers, lorsque vous déléguez des travaux d’ouvrages publics. Les gens qui sont dans les quartiers, s’ils ont quelque chose à faire, ils n’auront plus le temps pour la violence ou le banditisme», a-t-il conseillé aux maires.
Le Premier ministre a, par ailleurs, abordé la question de lutte contre l’insalubrité, décrétée par le gouvernement, chaque premier samedi du mois. Une opération qui, depuis, ne produit pas les résultats escomptés. Pour lui, la journée nationale de salubrité devra inspirer davantage les responsables municipaux du pays, qui doivent créer des initiatives salvatrices. Concernant le transport en commun, il a conseillé aux maires de travailler avec les syndicats des transporteurs en commun, pour ajuster les itinéraires des bus de leurs villes respectives.
Le chef du gouvernement a, par ailleurs, informé ses visiteurs de la mise en œuvre de l’engagement du gouvernement quant au soutien financier aux collectivités locales. «Petit-à-petit, on va procéder aux transferts des ressources», a-t-il assuré. Espérant sur l’institution prochaine d’un Fonds d’aménagement urbain et d’entretien routier, Anatole Collinet Makosso a toutefois rassuré les responsables municipaux qu’«aujourd’hui ne sera pas comme hier».
Au sortir de cette rencontre, le rapporteur de l’A.m.c, Simplice Kanza, maire d’Ewo, a promis, au nom des maires, de mettre en œuvre les sages conseils du Premier ministre. «De retour dans nos villes respectives, nous allons essayer de continuer à faire ce qu’on l’habitude de faire, mais en ajoutant un petit plus sur la sécurité et l’assainissement, eu égard aux conseils de Monsieur le Premier ministre», a-t-il confié.

Hervé EKIRONO

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile