Home National A.p.c (Action permanente du Congo) : Rodrigue Malanda Samba à la...

A.p.c (Action permanente du Congo) : Rodrigue Malanda Samba à la rencontre de ses militants en France

0
Rodrigue Malanda Samba, président de Apc (au milieu).

En séjour en France, le président de A.p.c, Rodrigue Malanda Samba, député élu de la circonscription unique de Mbanza-Ndounga (Département du Pool) et conseiller du Chef de l’Etat, et la délégation qui l’accompagne composée de son directeur de cabinet, Jean-Claude Mahpouyas et de Placide Nzoungani, a animé une réunion, samedi 17 juin 2023, dans la ville de Château Thierry, où il a entretenu des compatriotes de la diaspora sur la vision de son parti, en les appelant à y adhérer massivement, afin d’accompagner le Président de la République dans la réalisation de son projet de société, «Ensemble poursuivons la marche».

Au nom des compatriotes, le théodoricien, c’est comme cela que les militants sont appelés à l’A.p.c, M. Léonce Baouidi, initiateur de l’assemblée générale, a souhaité la bienvenue au président Rodrigue Malanda Samba et à sa délégation. Il a jugé utile qu’un bureau soit mis en place à Château Thierry, ville natale du célèbre écrivain français, Jean Lafontaine, auteur du poème «la Cigale et la Fourmi», et qui compte actuellement plusieurs compatriotes.

Les congolais vivant dans la ville de Chateau Thierry après l’assemblée générale.
Les congolais vivant dans la ville de Chateau Thierry après l’assemblée générale.

Le président de l’A.p.c a loué l’initiative de cette assemblée générale qui permet de structurer le parti dans cette ville, pour un bon fonctionnement. Il a encouragé ses compatriotes à suivre l’actualité congolaise, pour qu’ils ne soient pas en retard sur le travail qui se fait sur tous les plans dans le pays. Dans un langage clair, il a présenté les raisons de son appartenance à la majorité présidentielle et s’est attardé à expliquer les notions de travail et de paix. Selon lui, ces deux notions constituent le sous-bassement de la politique menée par son parti.
Il a revisité l’histoire des relations entre le Congo et la France, pour bien fixer son auditoire, depuis l’appellation de Brazzaville, capitale de la France-Libre, avec le célèbre discours du général De Gaulle, qu’il a expliqué point par point. Il a terminé par Brazzaville, capitale de l’A.e.f (Afrique équatoriale française), en mettant l’accent sur le rôle qu’elle a joué durant la période coloniale. Rodrigue Malanda Samba s’est prêté au débat citoyen, en répondant aux préoccupations de ses compatriotes qui se sont exprimés librement.
Signalons aussi que dans le cadre des activités de l’A.p.c à Brazzaville, l’O.f.a (Organisation des femmes actives), dont Mme Mélaine Maléka Kouétolo est la présidente, a poursuivi ses activités de sensibilisation et de redynamisation de sa base. Après Makélékélé, elle s’est rendue dans le District de Mbanza-Ndounga, avec la même ferveur, pour exhorter les femmes sur les notions de travail et de responsabilité. Au cours de ces descentes, la présidente de l’O.f.a a fait un travail de terrain, pour permettre aux femmes du parti de préparer la tournée qu’effectuera le président l’A.p.c, dès son retour au pays.

Narcisse MAVOUNGOU

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile