back to top
21.2 C
Brazzaville
mardi 16 juillet 2024 | 07:52
spot_img

A.u.f (Agence universitaire de la francophonie) : Initiation des étudiants membres à la rédaction d’un C.v et d’une lettre de motivation

Savoir rédiger le C.v (Curriculum vitae) et la lettre de motivation est un exercice qui permet de faire son entrée dans le monde actif, c’est-à-dire de rechercher et de trouver un emploi. Dans le souci de permettre aux étudiants des établissements membres de l’A.u.f (Agence universitaire de la francophonie) de réussir leur entrée dans le monde professionnel, après leurs études, le bureau national A.u.f de Brazzaville, que dirige le Prof Edouard Ngamountsika, a organisé, du 20 au 22 juin 2024, à Brazzaville, au profit de cds étudiants, une formation à la rédaction d’un C.v attrayant et d’une lettre de motivation convaincante.
La formation organisée en juin dernier s’inscrit dans la trajectoire des activités régulières du bureau pays de l’A.u.f et aussi des activités relevant du Centre d’employabilité francophone qui a pour objectif d’accompagner les jeunes à s’imprégner des outils nécessaires pour leur insertion dans le monde professionnel. «Aujourd’hui, on parle de l’employabilité des jeunes. Il faut que ces jeunes qui arrivent sur le marché de l’emploi aient des outils nécessaires qui leur permettront de s’insérer professionnellement. Dans la recherche de l’emploi, on a deux documents importants qui leur sont demandés, notamment le C.v et la lettre de motivation. Et ces jeunes doivent savoir comment présenter une lettre de motivation et un C.v, pour espérer attirer l’attention de l’employeur, afin d’être mieux positionné, pour décrocher un emploi», a fait savoir Prof Ngamountsika.
Au sortir de cette formation, plusieurs étudiants ont exprimé leur reconnaissance à l’A.u.f, pour ces formations gratuites. «Grâce à cette formation, je sais maintenant faire le distinguo entre lettre de motivation, pour demander un emploi, et lettre de motivation pour demander un stage. Les formateurs nous ont appris que si j’ai besoin d’un stage, ce qu’il me faut mettre en exergue dans ma lettre, ce ne sera pas mes expériences professionnelles, mais mes formations. Un grand merci à l’A.u.f qui ne nous a demandé aucun rond, pour pa(ticiper à cette formation», a confié Julien Otounou, étudiant la Faculté de droit de l’Université Marien Ngouabi.
«C’est une occasion en or pour les jeunes que nous sommes, sans expérience ni compétence dans la rédaction des textes qui accompagnent dans la recherche de l’emploi. J’espère que ces formations vont aussi profiter à d’autres étudiants qui n’ont pas pu prendre part à cette formation. Merci à l’A.u.f pour sa libéralité», a lâché, pour sa part, Irame Kouanga, étudiant en géographie physique (U.m.ng).
«On n’apprendra jamais assez. Il est vrai que j’ai déjà postulé à plusieurs offres, mais ce que j’ai appris pendant cette formation a renforcé mes compétences. Elle m’a permis de peaufiner ce que je savais déjà. J’incite les jeunes à s’approprier ces formations», a dit Dorcas Josée Loumingou, étudiante en carrière judiciaire et sciences criminelles à l’U.i.b (Université internationale de Brazzaville).
Les formations vont se poursuivre. En effet, plusieurs autres activités sont en perspective à l’A.u.f Brazzaville, entre autres, «la formation des informaticiens sur certains logiciels», «comment utiliser Teams, zoom…»; «Ma thèse en 180 secondes», «la semaine du jeune entrepreneur», etc. Ainsi, à travers le Centre d’employabilité francophone, l’A.u.f apporte sa contribution à la promotion de l’épanouissement de la jeunesse au plan professionnel, comme le prônent les plus hautes autorités congolaises qui ont consacré l’année 2024 à la jeunesse.

Joseph MWISSI NKIENI

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles