Home Actualité Après le coup d’Etat au Gabon: les Présidents Denis Sassou-Nguesso et João...

Après le coup d’Etat au Gabon: les Présidents Denis Sassou-Nguesso et João Lourenço exhortent à préserver la paix

0
Le Président Sassou-Nguesso accueillant son homologue angolais à l'Aéroport d'Ollombo.
Après le coup d’Etat au Gabon
Les Présidents Denis Sassou-Nguesso et João Lourenço exhortent à préserver la paix
Le Président angolais, João Lourenço, et son homologue congolais, Denis Sassou-Nguesso, ont «condamné, sans équivoque, la prise du pouvoir par la force au Gabon et en appellent au respect de l’intégrité physique du Président Ali Bongo-Odimba ainsi que de ses proches, tout en exhortant les acteurs à privilégier les voies politiques, pour préserver la paix, l’unité et la sérénité du peuple gabonais», selon un communiqué conjoint publié jeudi 31 août 2023, à Oyo, dans le Nord du Congo, à l’occasion de la visite de quelques heures du Chef d’Etat d’Angola.

Décoré l’an dernier par l’Union africaine au titre de champion de la paix en Afrique, pour ses efforts de réconciliation dans divers pays du continent, dont notamment son implication dans la résolution des conflits dans l’Est de la RD Congo, le Président angolais, João Lourenço, a effectué, jeudi 31 août, sur invitation du Président de la République du Congo, Denis Sassou-Nguesso, une visite de quelques heures à Oyo, ville natale de son hôte, pour échanger sur la situation survenue au Gabon.
Les Présidents Sassou-Nguesso et João Lourenço quittant l’Aéroport international d’Ollombo
Pendant l’entretien
Au cours de leurs entretiens, les deux Chefs d’Etat ont discuté sur les derniers événements relatifs au changement inconstitutionnel survenu en République Gabonaise, le mercredi 30 août dernier, et sur la coopération bilatérale entre leurs deux pays,  la République du Congo et la République d’Angola.
«Les deux Chefs d’Etat ont condamné, sans équivoque, la prise du pouvoir par la force et en appellent au respect de l’intégrité physique du Président Ali Bongo-Ondimba, celle de sa famille et de ses proches, ainsi que celle des hauts responsables des institutions de l’Etat. Ils exhortent tous les acteurs à privilégier les voies politiques pour préserver la paix, l’unité et la sérénité du peuple gabonais». «Ils en appellent à la convocation urgente d’un sommet extraordinaire de la C.e.e.a.c (Communauté économique des Etats d’Afrique centrale) destiné à doter l’organisation d’un leadership, afin d’assurer la continuité de ses activités, étant donné les événements survenus en République Gabonaise», indique le communiqué publié à l’issue de cette visite.
Concernant la coopération bilatérale entre le Congo et l’Angola, les deux Chefs d’Etat ont souligné l’excellence des relations historiques, d’amitié et de coopération qui existent entre les deux pays. Ils ont convenu de rester en contact et de se consulter aussi régulièrement que possible, sur les questions d’intérêt commun et de contribuer à préserver la paix dans la sous-région.
Rappelons qu’aux premières heures de la journée de mercredi, un groupe de militaires de la garde républicaine, de l’armée et de la police gabonaises a annoncé la suspension des institutions au Gabon, après la publication des résultats de l’élection présidentielle donnant le Président sortant, Ali Bongo-Ondimba, gagnant. Les militaires qui ont pris le pouvoir à Libreville ont par suite annoncé que le Chef de l’Etat déchu et quelques membres de sa famille, notamment sa femme et son fils, ont été placés en résidence surveillée. Comme on le voit, les putschs en Afrique sont devenus monnaie courante ces derniers temps, à la grande inquiétude de la communauté internationale.
Le Président gabonais renversé était aussi Président en exercice de la C.e.e.a.c. Il avait été désigné par ses pairs le 25 février 2023, succédant ainsi au Président de la RD Congo, Antoine Félix Tshisekedi Tshilombo, lors de la 22ème session ordinaire de la conférence des Chefs d’Etat de cette organisation sous-régionale.
Roland KOULOUNGOU

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile