Home Actualité Asom (Académie des sciences d’outre-mer) : Un séminaire international à Brazzaville,...

Asom (Académie des sciences d’outre-mer) : Un séminaire international à Brazzaville, sur la Chine et l’Afrique

0
Le Premier ministre chef du gouvernement, Anatole Collinet Makosso (Ph d’archives).

C’est à Brazzaville, la capitale congolaise, que l’Asom (Académie des sciences d’outre-mer), une société savante française fondée il y a plus d’un siècle, a posé ses valises, pour la tenue, du 8 au 9 mai 2024, de son séminaire international sur les relations entre la Chine et l’Afrique. Ouvert par le Premier ministre chef du gouvernement, Anatole Collinet Makosso, membre associé de cette société savante, ce séminaire est le premier tenu à l’étranger par cette institution qui suit l’évolution de l’histoire des pays du Sud, notamment en Afrique, en Amérique latine, en Asie et en Océanie.

L’Académie des sciences d’outre-mer a choisi Brazzaville, l’ancienne capitale du mouvement gaulliste de la France-Libre, pour un séminaire international dont le thème, selon Anatole Collinet Makosso, «est, certainement, d’abord, la reconnaissance de la contribution des plus hautes autorités de ce pays, à l’épanouissement de la pensée intellectuelle et des valeurs universellement partagées, et ensuite la reconnaissance de leur engagement dans les grands combats de l’humanité, que ce soit pour la dignité humaine, la protection de l’environnement, la préservation de la biodiversité, la paix et l’amitié entre les Etats et les Nations».

Le Prof Dominique Barjot, secrétaire perpétuel de l’Asom (Ph. d’archives).

Elu membre associé de cette institution, le 17 février 2023, il avait été installé dans ses fonctions le 2 juin, lors d’une cérémonie à Paris. Un peu plus d’un an après, l’académie lui a fait l’honneur de tenir dans la capitale de son pays, son séminaire international, «à l’effet «d’ausculter» le développement prodigieux de la Chine, non seulement sur le continent africain, mais aussi sur toute la scène mondiale», comme l’a signalé le Prof Dominique Barjot, secrétaire perpétuel de l’Asom, qui a fait le déplacement de Brazzaville.
Ce séminaire, qui se tient aux Tours jumelles de Mpila, se déroule à travers sept panels (ateliers) sur différents sous-thèmes dont certains sont présentés par des membres du gouvernement congolais, notamment le Premier ministre Anatole Collinet Makosso, Jean-Claude Gakosso, ministre des affaires étrangères, de la francophonie et des congolais de l’étranger, Mme Edith Delphine Emmanuelle née Adouki, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, et Denis Christel Sassou-Nguesso, ministre de la coopération internationale et de la promotion du partenariat public-privé. «De ce Séminaire devront sortir des propositions et des mesures qui vont conforter la communauté internationale sur la pertinence du thème et justifier le choix de l’Académie des Sciences de parler de la Chine et de l’Afrique», espère le Premier ministre Collinet Makosso.

Chrysostome
FOUCK ZONZEKA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile