back to top
21.2 C
Brazzaville
mercredi 12 juin 2024 | 05:43
spot_img

Assemblée générale élective de l’U.d.i.r-C.r.f : Reconduit comme président, Eugène Bakoula promet de nouvelles conquêtes

L’U.d.i.r-C.r.f (Union pour la défense des intérêts des retraités de la Caisse de retraite des fonctionnaires) a tenu, samedi 10 février 2024, à l’Institut des jeunes sourds de Brazzaville, son assemblée générale élective, en vue de renouveler ses instances dirigeantes. Eugène Bakoula, le président sortant, a été reconduit à la tête du bureau national de neuf membres, pour un mandat de trois ans, et la Commission nationale de contrôle et d’évaluation, qui compte trois membres, a été renouvelée. Le bureau reconduit tient à se mettre résolument au travail, pour la conquête d’autres victoires dans la lutte pour la défense des intérêts des retraités, surtout le paiement régulier des pensions.

L’U.d.i.r-C.r.f a ressemblé ses délégués venus de Brazzaville et de l’intérieur du pays (Sangha, Pool, Bouenza, Lékoumou, Niari, Kouilou et Pointe-Noire) pour son assemblée générale élective. Hormis l’élection des membres des instances dirigeantes, les participants ont procédé au réexamen des textes fondamentaux de leur syndicat (statuts, règlement intérieur et règlement financier).

Eugène Bakoula.

Concernant la situation des retraités, ils ont demandé à la Direction générale de la C.r.f de transmettre au gouvernement les états d’harmonisation de la valeur du point d’indice et de travailler en harmonie avec la C.c.a (Caisse congolaise d’amortissement), afin de trouver une solution idoine, pour les états des sommes dues qui se trouvent encore à la C.r.f. Ils ont aussi recommandé au gouvernement d’aligner tous les retraités à la valeur du point d’indice 300, dans un délai de trois mois, et d’urger le paiement des pensions impayées jusqu’ici, qui totalisent plus de 39 mois.
A signaler que l’Udir-C.r.f a un cahier de charge des principales préoccupations des retraités, qui est en souffrance sur la table du gouvernement. Il s’agit de l’harmonisation des pensions à la valeur du point d’indice 300 f Cfa; le paiement de 39 mois d’arriérés de pension, des arriérés et arrérages de pensions audités en 2015 et des arriérages de pensions des retraités pris en charge à partir de 2019; la régularisation des situations administratives et la reprise de l’action sanitaire et sociale en faveur des retraités.

Les membres du bureau après éléction.

L’assemblée générale a aussi adressé un message de félicitation au Président de la République et au gouvernement, en reconnaissance de leurs efforts dans le paiement régulier des pensions des retraités, ces deux dernières années (2022 et 2023). Reconduit à la tête du syndicat, Eugène Bakoula a rassuré les syndiqués, en ces termes: «On m’a refait confiance, je pense ne pas décevoir ceux qui m’ont fait confiance, afin de mener la lutte avec eux, pour réclamer les droits acquis, mais qui ne sont pas encore réalisés par l’administration. Les rapports avec le gouvernement ne sont pas mauvais, mais ils sont difficiles, malgré les audiences que nous obtenons. Nous constatons que l’administration ne se préoccupe presque pas des questions des retraités. Les actions que nous allons mener, c’est de rencontrer toujours les autorités». Le président de l’Udir-C.r.f a demandé aux retraités de se faire payer dans les banques, pour faciliter le travail de la C.r.f, pour que le monde soit payé au même moment.
Martin
BALOUATA-MALEKA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles