back to top
30.2 C
Brazzaville
jeudi 18 juillet 2024 | 16:36
spot_img

C.n.d.h: Tenue d’une conférence-débat à Brazzaville pour sensibiliser les femmes sur leurs droits

C.n.d.h (Commission nationale des droits de l’homme)

Tenue d’une conférence-débat pour sensibiliser les femmes sur leurs droits

Le 8 mars de chaque année, le monde commémore le combat des femmes pour l’égalité, la reconnaissance et l’exercice effectif de leurs droits. La C.n.d.h (Commission nationale des droits de l’homme) a célébré en différée cette journée, par l’organisation, samedi 30 mars 2024, à son siège à Brazzaville, d’une conférence-débat dont l’ouverture a été présidée par Saturnin Jean-Claude N’Tari, deuxième vice-président de la C.n.d.h, au nom du président de cette institution, Jean-Valère Etéka Yeket, en présence de Mme Nzaou-Moyen, rapporteure de la C.n.d.h et Mme Gisèle Elanga, présidente de la Sous-commission équité et genre.

Dans son allocution d’ouverture, le deuxième vice-président de la C.n.d.h, Saturnin Jean-Claude N’Tari, a rappelé que la journée du 8 mars est une opportunité de faire régulièrement le bilan des avancées et de faire entendre les revendications des femmes. «Au-delà de la journée du 8 mars, c’est tout le mois de mars qui est dédié à la femme, pour reconnaître l’importance de la lutte menée pour ses droits», a-t-il déclaré. Selon lui, l’objectif poursuivi chaque année, c’est «premièrement de se remémorer la lutte enclenchée pour la reconnaissance des droits de la femme; deuxièmement, c’est une opportunité de faire régulièrement le bilan des avancées réalisées et faire entendre les revendications des femmes et, enfin, troisièmement, «il s’agit de bâtir des stratégies pour ce qui reste à conquérir, en matière de droits, afin d’améliorer la condition de la femme».
Saturnin Jean-Claude N’Tari (au milieu), Mme Nzaou-Moyen (à gauche) et et Mme Gisèle Elanga
Pour Saturnin Jean-Claude N’Tari, «la journée du 8 mars ne doit pas être réduite à une simple fête, mais plutôt elle doit être une journée de réflexion et d’échange». Raison pour laquelle deux communications ont marqué la conférence-débat organisée par la C.n.d.h. La première a eu pour thème: «Sensibilisation et conscientisation de la population sur la masculinité positive et le respect des droits fondamentaux des femmes». Elle était animée par Mme Nzaou-Moyen, rapporteure de la C.n.d.h. La deuxième communication, présentée par Mme Ornella Dombi, représentante du Ministère en charge de la femme, avait pour thème: «L’autonomisation des femmes congolaises pour parvenir à l’égalité des sexes».
Dans sa communication, Mme Nzaou-Moyen a souligné l’importance de la «sensibilisation et de la conscientisation de la population sur la masculinité positive et le respect des droits fondamentaux des femmes». Pour elle, «conscientisation sur la masculinité positive renvoie à une prise de conscience, un discernement sur la fragilité de la femme et d’un droit de regard avisé sur ces dernières, car la question des droits des femmes dans le monde est un paradoxe». Selon elle, «les femmes doivent s’extirper de cette souffrance par elle-même en s’affirmant».
De son côté, Mme Ornella Dombi a beaucoup insisté sur la place de la femme dans la société, son rôle dans l’éducation de la société et la sensibilisation sur «la loi Mouébara» contre les violences faites aux femmes.
Photo de famille des participants autour du deuxième vice-président de la C.n.d.h.
Au terme de ces communications, les femmes ont discuté de l’univers féminin, de leurs droits et de leurs réalisations. Elles ont partagé leurs expériences en tant que témoins des faits qu’elles ont vécus ou entendus parler. «Il y a toujours quelque chose de nouveau à apprendre et à enseigner et ces débats sont toujours très importants. En plus, nous nous amusons, rencontrons de nouvelles personnes et partageons nos expériences», a confié une participante, Mme Georgette. Un apéritif a bouclé la rencontre, dans l’après-midi.
Roland KOULOUNGOU

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles