back to top
24.2 C
Brazzaville
samedi 15 juin 2024 | 14:38
spot_img

C.n.t.r : Encourager la gestion des deniers publics dans la transparence et la redevabilité

Les membres et le personnel de la C.n.t.r (Commission nationale de transparence et de responsabilité dans la gestion des finances publiques) ont suivi, du 19 au 23 septembre 2023, à Brazzaville, un séminaire de formation pour s’approprier le code de transparence représenté par la loi n°10-2017 du 9 mars 2017 avec comme objectif de développer et renforcer les compétences de cette structure, afin qu’elle veille au respect et à l’application du code de transparence par les entités publiques. Ce séminaire a été clôturé, samedi 23 septembre 2023, lors d’une cérémonie à l’Hôtel Michael’s, à Brazzaville, par le président de la C.n.t.r, Joseph Mana Fouafoua. Au terme de cette session, les participants ont été appelés à «Proposer des mesures correctives et d’amélioration de gestion des finances publiques dans les volets transparence et de redevabilité».
La C.n.t.r doit jouer son rôle de veille à la transparence et à la responsabilité dans la gestion des finances publiques, par les structures nationales et locales. Raison pour laquelle ses membres et son personnel doivent s’approprier le code de transparence, car tout y est. Ainsi, depuis près d’une semaine, ils ont suivi une formation à l’interne pour renforcer leurs capacités de travail, pour mieux orienter, conseiller, gérer, administrer et superviser les initiatives nationales visant à la mise en œuvre des reformes et changement dans la gestion des finances publiques, comme la Gar (Gestion axée sur les résultats).

La photo de famille après la cérémonie de clôture.

«Nous sortons tous suffisamment outillés de ce séminaire de formation, pour pouvoir réaliser, avec plus d’efficience et d’efficacité, les missions qui nous sont assignées et formuler des recommandations pertinentes à l’intention des pouvoirs publics», a indiqué le président de la C.n.t.r, Joseph Mana Fouafoua. Celui-ci a appelé les participants à mettre à profit les connaissances acquises, en vue de «proposer des mesures correctives et d’amélioration de la gestion des finances publiques dans les volets transparence et de recevabilité», a-t-il précisé.
Au cours de ce séminaire, les participants ont revisité les différentes procédures tant administratives que financières pour trouver le cheminement à suivre, les erreurs à éviter, les principes ainsi que les démarches chronologiques exigées par les textes en vigueur, dans l’exercice de leur travail. A l’issue de ce séminaire, ils ont adopté plusieurs recommandations, comme susciter l’implication de la C.n.t.r dans le processus d’élaboration et d’exécution budgétaire, veiller à l’implication de la société civile dans le même processus, élaborer un plan stratégique accompagné d’un plan d’action de leur mise en œuvre, veiller au respect des dispositions sur les dépenses publiques, etc.
Notons que ce séminaire de formation, qui a débuté le 19 septembre, a été initié en prélude à l’élaboration du plan stratégique pluriannuel de la Commission nationale de transparence et de responsabilité dans la gestion des finances publiques, avec l’appui du cabinet B.m.p economic consulting. A travers ce séminaire, les cadres de la C.n.t.r espèrent impulser, avec efficacité, la mise en œuvre des mécanismes de transparence et de redevabilité, pour une gouvernance financière forte destinée à soutenir le développement du pays que les populations attendent tant, dans plusieurs aspects de la vie publique comme la santé, l’éducation, le financement des projets locaux d’intérêt commun, etc.

Roland KOULOUNGOU

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles