Home National C.r.c (Croix-Rouge congolaise) : Un atelier pour faire le point des opérations réalisées...

C.r.c (Croix-Rouge congolaise) : Un atelier pour faire le point des opérations réalisées dans la Sangha et la Likouala

0
Gabriel Goma-Mahinga (troisième à partir de la gauche) pendant la séance de travail.

En septembre 2022, des vents violents et des pluies diluviennes avaient occasionné des inondations et des destructions d’habitations et de plantations dans les Départements de la Likouala et de la Sangha. On avait enregistré plus de 15 mille déplacés, certains s’étant réfugiés dans les forêts. C’est pour faire le point des opérations de secours menées dans les deux départements, que la C.r.c (Croix-Rouge congolaise) a organisé, du 30 au 31 mai 2023, à son siège national, à Brazzaville, un atelier de restitution de ces opérations, avec la participation de ses partenaires, O.m.s-Congo (Organisation mondiale de la santé), et Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, sous le patronage de Gabriel Goma-Mahinga, deuxième vice-président chargé de la coopération et des relations extérieures.
La cérémonie d’ouverture de l’atelier s’est déroulée en présence des représentants de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, Zead Léonard Nioule, de l’O.m.s, Vivien Hilaire Nyanga, du secrétaire général de la C.r.c, Bell Armand Gampourou, des cadres et volontaires. Dans son discours, Gabriel Goma-Mahinga a rappelé que la C.r.c avait répondu à l’appel du gouvernement, suite aux inondations enregistrées dans la Sangha et la Likouala. Avec l’appui de la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, la C.r.c a mobilisé des ressources nécessaires, pour contribuer à l’assistance des victimes de ces inondations.
Malgré les fonds qui ont été disposés, les 160 cadres et volontaires de la Croix-Rouge ont rencontré beaucoup des difficultés dans la mise en œuvre du projet qui consistait à remettre à chaque famille, une somme de 50 mille francs Cfa, afin de soutenir leurs besoins d’urgence et de donner un appui à la reprise de leurs activités quotidiennes. Les interventions de la C.r.c dans les deux départements se sont focalisées sur le soutien aux moyens de subsistance; la réalisation des premiers secours d’urgence, le soutien psychosocial et la sensibilisation aux maladies hydriques.
Durant quatre mois, les volontaires de la C.r.c, avec l’appui du staff technique, ont mené, avec succès, ces activités aux bénéfices des communautés. Ce qui témoigne de la présence d’un échantillon de bénéficiaires venus de Kabo (Département de la Sangha) et de Betou (Likouala).
Toutes les parties prenantes ont apprécié à juste titre l’opération. Pour le représentant de l’O.m.s-Congo, «les recommandations doivent se faire en toute objectivité». Par contre, le Dr Zead Léonard Nioule a encouragé la C.r.c à aller de l’avant. Le secrétaire général, chef des opérations, a, quant à lui, remercié tous les volontaires qui se sont impliqués dans la réussite de cette opération. «Les défis sont énormes et nous devons poursuivre le projet, parce que nous avons vécus des frustrations. Revoir la question autochtone est une priorité», a-t-il-ajouté.

Narcisse MAVOUNGOU

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile