back to top
28.2 C
Brazzaville
samedi 15 juin 2024 | 15:55
spot_img

Camu (Caisse d’assurance maladie universelle) : Lancement officiel de l’opération d’enrôlement biométrique des assurés

La Camu (Caisse d’assurance maladie universelle), mise en place par la loi n°12-2013 du 31 août 2015, est l’organe de gestion du régime d’assurance maladie universelle, institué par la loi n°37-2014 comme branche maladie de la sécurité sociale, conformément à la loi n°31-2011 du 15 juillet 2011. Ses objectifs sont de garantir l’accès aux soins de santé à tous, contribuer au développement de l’offre de soins de qualité et sauvegarder l’équilibre financier du régime. La cérémonie de lancement officiel de l’opération d’enrôlement à la Camu a été présidée par le Premier ministre chef du gouvernement, Anatole Collinet Makosso, vendredi 23 novembre 2023, dans la cour de Congo-Télécom , à Brazzaville, avec la participation des membres du gouvernement, dont le ministre d’Etat Firmin Ayessa, ministre de la fonction publique, du travail et de la sécurité sociale.

Après le mot de bienvenue du directeur général de Congo Télécom, Yves Castanou, le ministre d’Etat Firmin Ayessa a rappelé le début de l’opérationnalisation de la Camu, avec la tenue de la session de son comité de pilotage. «Au nombre des opérations qui conditionnent cette entrée en exploitation, l’on peut citer sans être exhaustif, le conventionnement avec les formations sanitaires, la mise en place de la solution informatique (biométrie, santé et parcours de soins), le recouvrement des cotisations sociales des assurés, le démarrage et suivi de la prise en charge des assurés», a-t-il déclaré.
«Le ministre en charge de la sécurité sociale s’emploie actuellement, à travers le projet Camu, à finaliser les documents de contractualisation avec les trente-et-une formations sanitaires retenues à Brazzaville, pour la phase pilote. Il s’agit de quinze Csi (centres de santé intégrés), de quatre hôpitaux de référence et de deux hôpitaux généraux», a-t-il affirmé. «Cette évaluation a été conduite par le projet Kobikissa, appuyé par le groupe de la Banque mondiale, à travers les experts de Médecins d’Afrique et de l’Institut national de la statistique», a-t-il souligné. «Ce processus atteindra sa maturation avec la mise en place complète des solutions santé et parcours de soins ainsi que leur implémentation dans les formations sanitaires pilotes, dans l’optique de garantir un meilleur suivi du parcours de soins des assurés et la fiabilité des actes émis par les prestataires des soins de santé», a-t-il indiqué.
«Dans cette phase pilote, l’opération d’enrôlement biométrique des assurés de la Caisse d’assurance maladie universelle vise un seuil de 110 mille assurés (ouvrants et ayants droit compris) et concerne les cibles ci-après: les conducteurs de taxi et de bus (25 mille); les retraités (30 mille); les salariés d’entreprise (20 mille); les agents civils de l’Etat (35 mille). Cette opération se déroulera dans les sites ci-après: les agences C.n.s.s centre-ville et à Moungali, pour les retraités de la C.n.s.s; la Direction départementale de la C.r.f, en face de la Caisse congolaise d’amortissement, pour les retraités de la C.r.f; les mairies de Talangaï, de Moungali et le Centre sportif de Makélékélé, pour les conducteurs de taxi et de bus; pour les salariés d’entreprises et les fonctionnaires de l’Etat, à Congo Télécom», a-t-il précisé.
«Le lancement de l’opération d’enrôlement de ce jour constitue un pas important et déterminant dans l’exécution, par le gouvernement, de la directive du Président de la République de faire du régime d’assurance maladie universelle, l’épine dorsale de l’Agenda 2023 de la sécurité sociale dans notre pays», a déclaré le Anatole Collinet Makosso. Le Premier ministre chef du gouvernement et ses ministres ont été les premiers à se faire enrôler, avant que les autres couches sociales suivent l’exemple. Parce que c’est un système national obligatoire de couverture du risque maladie dont l’objectif est d’assurer l’accès des soins de santé de qualité à moindre coût à l’ensemble de la population résidante.

Chrysostome
FOUCK ZONZEKA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles