back to top
35.4 C
Brazzaville
mercredi 12 juin 2024 | 17:08
spot_img

Can (Coupe d’Afrique des Nations) de football Egypte U20 : Les Diables-Rouges en quart de finale contre la Tunisie

La 23ème édition de la Can (Coupe d’Afrique des Nations) de football des moins de 20 ans se déroule du 18 février au 12 mars 2023, en Egypte, notamment dans les trois villes du Caire, la capitale, d’Alexandrie et d’Ismaïlia. Comme on le sait, le Congo y participe et, après la phase de groupes, il a atteint les quarts de finale. Ainsi, les Diables-Rouges, sous la férule de Marie-Joseph Madiénguéla Madis, le coach, livrent leur match de quart de finale, vendredi 3 mars, à 18h, au Stade d’Alexandrie, contre les Aigles de Carthage (Tunisie).

Le Congo-Brazzaville était dans le groupe B qui comptait quatre pays: Congo, Centrafrique, Ouganda et Soudan du Sud. Sur le papier, le Congo faisait partie des favoris de ce groupe, pour atteindre les quarts de finale. Ce qui a été fait. Les Diables-Rouges U20 se sont qualifiés pour les quarts de finale, après une phase de groupe où ils ont gagné un match et fait deux matches nuls.
Pour le coach, Marie-Joseph Madiénguéla, tout est au point. «Les enfants ont le moral. Je pense qu’il n’y a pas de problème. Ils ont encore l’enthousiasme de l’Uniffac et le jour j, ils seront au point. Pour le reste du temps, nous allons nous atteler à parfaire la phase offensive, pour beaucoup marquer. Ainsi, avec le phénomène du déplacement sur le terrain, nous avons renforcé la tactique, le flux et le reflux, pour être prêts devant tout adversaire», avait déclaré l’entraîneur, qui affichait une grande assurance sur son équipe, avant de rejoindre l’Egypte.
«Le plus important a été la qualification. Comme on l’a fait, on peut encore aussi arriver en demi-finale et même aller plus loin. Nous allons faire une bonne récupération car il y’a l’effet de la fatigue qui commence à paraitre», a-t-il indiqué, à l’issue de la phase de groupe.
Les Diables-Rouges avaient remporté l’édition 2017 de la Can U20, à Brazzaville. Après avoir végété pendant cinq ans, les Congolais sont tenus de défendre leur honneur comme il se doit. Et cela semble marcher. «Nos adversaires, ce sont des équipes en pleine révolution. Il faut faire attention. Mais, je crois à notre sélection, parce que nos joueurs ont de bons rudiments, contrairement aux autres équipes qui ont eu des mises au vert assez poussées. Nous avons un nom à sauvegarder. Il ne faut pas oublier que le Congo-Brazzaville a un palmarès. On doit être jaloux quand on va en compétition. La coupe que nous jouons, la Can junior, a été gagnée par le Congo. Nous allons à une mission, c’est défendre cette performance», a confié le coach Madis. Sauf que la Tunisie est un os dur. Espérons que Madiénguéla Madis trouvera la solution, pour s’ouvrir la voie des demi-finale, synonyme de qualification à la Coupe du monde.

L. E. B.

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles