Home Sport Can (Coupe d’Afrique des Nations) de football U17 Algérie 2023 : La...

Can (Coupe d’Afrique des Nations) de football U17 Algérie 2023 : La chance a souri aux Diables-Rouges, qualifiés pour les quarts de finale

0
Les Diables-Rouges U17.

Comme nous l’avons dit dans notre précédente édition, la qualification de la sélection nationale, les Diables-Rouges des moins de 17 ans, n’a été possible que grâce à la meilleure troisième place qu’elle a occupée. Après un premier tour laborieux (une défaite et deux matches nuls), les Diables-Rouges ont tourné la page et les voilà en quarts de finale. Leur première rencontre se joue jeudi 11 mai, contre les Aigles du Mali, qui ont fait un parcours de zéro faute, lors des deux matches de groupe. Ils ont donc l’avantage de la fraicheur face aux Congolais. Ils avaient en effet battu le Burkina-Faso (1-0) puis le Cameroun (2-0).

Dans le sport, il faut aussi compter sur le destin. C’est ce qui est arrivé aux Diables-Rouges, dans leur participation à la Can de football des moins de 17 ans, en Algérie. Il leur reste à faire preuve d’héroïsme face aux Maliens, pour arracher la qualification en demi-finale, synonyme de qualification à la Coupe du monde. Jusque-là, ils n’ont remporté aucune victoire. Ils ont donc à démontrer leur force face aux Maliens, pour s’imposer.
Des Maliens qui ont fait un parcours sans faute, en enregistrant deux victoires. Ce sont des habitués des compétitions continentales et même internationales. Ils ont déjà remporté la Can U17 deux fois en 2015 et en 2017 et à la Coupe du monde, ils ont été finalistes.
Les Diables-Rouges ayant concédé une défaite contre le Sénégal (0-1) et fait deux matches nuls face à la Somalie (1-1) et à l’Algérie, pays hôte, (1-1) ont là un gros morceau, face aux Maliens. Les poulains du coach italien, Fabricio Cesana, doivent jouer leur va-tout dans leur match contre les Maliens. Sur le papier, ils ne sont pas favoris face au Mali, ils se retrouvent en position d’outsider qui peut surprendre. Ou sa casse ou sa passe, surtout qu’on ne les a pas vu arriver. Rendez-vous donc ce jeudi 11 mai, pour savoir de quoi les Congolais auront-ils été capables.

Luze Ernest BAKALA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile