back to top
27.9 C
Brazzaville
mercredi 12 juin 2024 | 22:10
spot_img

Cérémonie des vœux de nouvel an 2024 au sénat : Pierre Ngolo veut de la rigueur dans le contrôle de l’action gouvernementale

Comme à l’accoutumée, les sénateurs et le personnel du sénat ont présenté, lundi 8 janvier 2024, dans la salle de banquet du Palais des congrès de Brazzaville, leurs vœux de nouvel an 2024, au président de cette institution, Pierre Ngolo. Deux allocutions ont été prononcées au cours de cette cérémonie. Les sénateurs, par le biais de Julien Epola, premier secrétaire de cette institution, ont réitéré leur engagement à œuvrer aux côtés de leur président, dans l’exercice de ses fonctions, au titre de cette quatrième législature. Pierre Ngolo a, quant à lui, demandé aux vénérables sénateurs, plus d’efficacité et de rigueur dans le contrôle de l’action gouvernementale, pour que 2024, décrété comme l’année de la jeunesse, par le Président de la République, soit une réussite.

Pendant le pot ayant suivi la cérémonie de voeux.

Après avoir reçu un bouquet de fleurs offert par les sénateurs, Pierre Ngolo a pris place à la tribune. Ensuite, le premier secrétaire du sénat a pris la parole, au nom de tous, pour présenter les meilleurs vœux de nouvel an au président du sénat. Julien Epola a aussi profité de l’occasion pour réitérer l’engagement des sénateurs et de l’ensemble des agents du sénat, à l’accompagner dans l’exercice de ses missions, durant sa mandature. Il a, par ailleurs, fait le bilan des quatre premiers mois de la quatrième législature de cette institution constitutionnelle qui ne cesse d’œuvrer pour consolider son prestige à travers le contrôle rigoureux de l’action gouvernementale. «La session ordinaire budgétaire, la première de la quatrième législature, a été préparée et organisée dans l’intervalle de temps défini par la Constitution. Outre la loi des finances pour l’année 2024 et la loi de revirement exercice 2022, qui constituent les principales affaires de la session budgétaire, huit autres projets de lois ont été votés», a-t-il fait savoir.

Une vue des sénateurs

Soulignant l’annonce du Président de la République qui a dédié l’année 2024 à la jeunesse, le président de la chambre haute du parlement congolais, tout en leur présentant ses meilleurs vœux de nouvel an, a demandé aux sénateurs de mener, avec rigueur, le contrôle de l’action gouvernementale, pour la concrétisation de cette vision. «Le Président de la République, Denis Sassou-Nguesso, dans une quête constante du mieux-être des citoyens du Congo, vient de décréter 2024, année de la jeunesse. Voilà pourquoi, par réflexion, par la suggestion et le contrôle, nous devons contribuer à ce que l’année de la jeunesse ait un sens pour notre jeunesse en situation d’attente pressante. Par la hauteur de nos ambitions, par la grandeur de nos aspirations et en faisant preuve de dévouement, d’enthousiasme et de rigueur», a déclaré Pierre Ngolo.
Le président du sénat a, par ailleurs, placé l’année 2024, sous le signe de l’efficacité et de l’excellence. Deux concepts qui traduisent, selon lui, la volonté des sénateurs, leur engagement et leur détermination, à «placer le sénat dans une perspective d’efforts constants, afin que la quatrième législature, tout en préservant et en confortant les acquis de la troisième, engrange les performances encore les plus élevées». Après la cérémonie de vœux, place maintenant au travail!

Hervé EKIRONO

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles