back to top
27.2 C
Brazzaville
vendredi 12 juillet 2024 | 17:42
spot_img

Cese (Conseil économique, social et environnemental) : Rechercher la performance par la compétence, par la formation des conseillers

Les conseillers et le personnel du Cese (Conseil économique, social et environnemental) ont suivi, du 19 au 21 avril 2023, à Brazzaville, une formation pour renforcer leurs capacités sur la performance et la compétence. Cette formation qui s’est déroulée en présentiel et en virtuel, était animée par des experts du Cese de France.

François Barateau, Mme Emilenne Raoul et  Adrien Labaume.
François Barateau, Mme Emilenne Raoul et Adrien Labaume.

Ouverts et clôturés par Mme Emilienne Raoul, présidente du Cese, en présence de François Barateau, ambassadeur de France et Adrien Labaume, secrétaire général de l’Ucesif (Union des Conseils économiques et sociaux et institutions similaires francophones), chargé des relations internationales du Cese de France (à l’ouverture) et de Mme Elodie Martinie Cousty, vice-présidente du Cese de France (à la clôture), les travaux de cette formation ont porté sur plusieurs aspects, notamment l’élaboration des avis adressés aux autorités publiques, la production du rapport sur l’état de la Nation, les pratiques respectives des deux conseils congolais et français et les didactiques de l’archivage.
Cette formation a permis également de donner la visibilité de l’institution congolaise et savoir comment organiser les acteurs de la société civile, pour une plus grande participation dans le processus de prise de décision par les pouvoirs publics. Pendant les travaux, les participants ont procédé à l’analyse des faits sociaux dans l’orientation politique du pays, pour envisager comment progresser dans l’avenir.
A la cérémonie d’ouverture, François Barateau a souligné que «le Congo est aussi un partenaire clé pour trouver des solutions et co-construire les bases d’un développement durable. Pour répondre aux défis, l’atout majeur des peuples se trouve, sans aucun doute, dans la coopération et la solidarité misées sur un investissement solidaire et partenarial».
Ouvrant les travaux, Mme Emilienne Raoul a dégagé le rôle de son institution dans le fonctionnement de l’Etat. «Notre institution a souvent été sollicitée par le Président de la République, pour des avis dans un débat national. Lorsque les propositions sont retenues par le gouvernement, elles font l’objet de prise de lois. Le Cese France se retrouve chaque semaine en plénière pour adopter les avis qu’il adresse au gouvernement. Notre rôle est consultatif, mais doit prendre sa place dans la décision des affaires publiques», a-t-elle déclaré.
Dans un message qu’elle a adressé aux participants à la fin des travaux, Mme Elodie Martinie Cousty, vice-présidente du Cese France, a expliqué que «nous sommes venus pour témoigner des moyens et des méthodes que nous avons la chance d’avoir, pour qu’à votre tour, vous puissiez vous doter aussi, au Congo, de vos propres moyens et vos propres méthodes adaptés à vos besoins, pour faire fonctionner votre magnifique conseil».
Clôturant la formation, Mme Emilienne Raoul a rappelé son importance: «Notre programme de formation avait pour objectif principal de nous doter des méthodes de savoir et de savoir-faire dans l’élaboration des avis et du rapport sur l’état de la Nation. Cette formation a répondu pour créer un savoir-faire adapté aux attentes de notre institution».

Martin
BALOUATA-MALEKA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles