Home Culture Commentaire : L’intelligence artificielle, un outil controversé dans la paternité et l’originalité...

Commentaire : L’intelligence artificielle, un outil controversé dans la paternité et l’originalité des œuvres

0
Un robot déssinant un tableau.

Dans la littérature, les arts plastiques, le cinéma et toute expression artistique, la saveur humaine est claire. Sa créativité et sa sensibilité sont nécessaires à l’existence des œuvres culturelles. Cependant, l’apparition de l’I.a (Intelligence artificielle) semblent ébranler, aujourd’hui, ces certitudes. Des applications numériques permettent de créer des contenus (sons, vidéos, textes, images), à partir de propositions thématiques. L’utilisation croissante de l’intelligence artificielle dans de nombreuses disciplines scientifiques et culturelles, comme outil créatif, ouvre la voie à de nouvelles formes d’expression dont l’homme n’est plus réellement le créateur. Ce qui soulève des débats sur la paternité et l’originalité des œuvres produites.
L’intelligence artificielle qui a inspiré tant d’histoires au fil du temps et qui est aujourd’hui capable de produire des œuvres, comme écrire des romans, poèmes et d’autres textes littéraires, est aussi expérimentée dans d’autres domaines de créativité culturelle: que ce soit dans les arts visuels à la musique, le cinéma, la mise en scène, les jeux vidéo, etc. Les programmateurs et les artistes font un usage de plus en plus audacieux de cette technologie. Avec leur travail, ils ouvrent non seulement la voie à de nouvelles formes d’expression, mais ils soulèvent également des questions fondamentales sur des concepts aux significations fluctuantes telles que la paternité, la créativité, l’inspiration ou l’originalité des œuvres créées.
A l’allure où la technologie évolue, si l’être humain arrive à créer une machine capable de surpasser l’intelligence humaine, cette machine sera alors capable de créer des œuvres qui dépassent celles que l’homme peut créer. Cette idée suggestive et inquiétante est en train de s’imposer solidement dans l’imaginaire populaire, au regard des œuvres réalisées à l’aide de l’intelligence artificielle.
Or, l’intelligence artificielle ne peut pas remplacer l’intelligence humaine, car celle-ci n’a pas la même sensibilité. Les programmes de l’intelligence artificielle ne sont pas créatifs, parce qu’ils n’ont pas d’émotions. «La machine ne peut pas être originale, parce que vous lui donnez des instructions, mais elle fournit des outils pour être originale».
L’intelligence artificielle est un terme trompeur. En réalité, «il s’agit d’un travail humain ajouté» qui consiste à «alimenter l’ordinateur en données, afin qu’il puisse établir des modèles statistiques qui seront d’autant plus sophistiqués qu’il disposera d’informations». Bien entendu, ces données ne viennent pas de nulle part, mais proviennent des personnes qui les ont collectées. Le fait qu’une intelligence artificielle s’appuie sur les apports de plusieurs ne signifie en aucun cas que l’œuvre qu’elle produit sera meilleure, plus profonde ou plus élégante ou passionnante que l’œuvre artistique produite par un humain.
La fermeture des salles de spectacles en raison de la crise du coronavirus a poussé les artistes à mettre en ligne leurs créations. En cours de route, certains se sont lancés dans l’expérimentation des outils numériques comme jamais auparavant. Cependant, alors que beaucoup adoptent l’intelligence artificielle, d’autres continuent de lui tourner le dos. Ou même, ils s’en moquent: ils estiment qu’elle n’est pas si intelligente.

Roland KOULOUNGOU

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile