back to top
24.8 C
Brazzaville
mercredi 12 juin 2024 | 08:23
spot_img

Congo – Etats-Unis : Soutien à des coopératives congolaises, dans le cadre du développement durable

Le gouvernement américain, à travers son agence Usaid (Agence américaine pour le développement international), a offert, mercredi 20 décembre 2023, à dix-neuf coopératives congolaises, lors d’une cérémonie organisée à l’Hôtel Lancaster (Ex Ledger), à Brazzaville, des fonds, du matériel et des équipements agricoles d’une valeur de 382 mille dollars américains (soit 230 millions 712 mille francs Cfa), dans le cadre du Projet Ceerc (Promotion des petites et moyennes entreprises), afin de réduire la surexploitation des animaux sauvages et la destruction des forêts au Congo.

Le don reçu par les coopératives congolaises émane de la politique du gouvernement américain d’accompagner le Congo, à travers le Projet Ceerc, dans la valorisation de l’entrepreneuriat local, pour soutenir la vision de l’économie verte et son plan de développement durable. Il a été remis par l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Congo, Eugene Young, aux responsables des différentes coopératives, en présence du ministre de l’économie forestière, Mme Rosalie Matondo, du ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, Valentin Ngobo, et de la ministre de l’industrie culturelle, touristique, artistique et des loisirs, Mme Lydie Pongault, et de la ministre des petites et moyennes entreprises, de l’artisanat et du secteur informel, Mme Jacqueline Lydia Mikolo.
Les équipements reçus sont composés de tricycles motorisés avec accessoires, brouettes, tonneaux en plastiques, etc. Ils vont contribuer à réduire la pénibilité du travail des bénéficiaires. Pour la ministre Rosalie Matondo, «ce projet confirme la volonté politique des gouvernements congolais et américain dans la quête d’un développement social inclusif des communautés riveraines autour des écosystèmes forestiers». Elle a souligné que «le fait de promouvoir le développement des petites et moyennes entreprises communautaires à travers le Projet Ceerc permettra aux populations de générer des revenus et d’inciter à la protection des animaux sauvage et des écosystèmes naturels», a-t-elle déclarée.
Selon la ministre de l’économie forestière «il est important de concilier la création des réserves de fonds des parcs nationaux, l’exploitation durable dans les concessions forestières avec les activités de substances et économiques des communautés afin que ces populations continuent à être des vrais acteurs de la conservation de la biodiversité», a-t-elle indiqué.
De son côté, le diplomate américain, Eugene Young, a affirmé que «l’objectif principal des Etats-Unis d’Amérique au Congo est d’aider le gouvernement et le peuple congolais à préserver et à protéger ses trésors environnementaux». Selon lui, «il ne s’agit pas seulement de protéger la faune et la flore, mais aussi de soutenir les populations qui vivent autour de ces zones forestières». «Les Etats-Unis envisagent un avenir positif pour la planète, tout en recherchant un avenir radieux pour le peuple congolais. Les Etats-Unis ont déjà investi plus de 50 millions de dollars depuis 1995, pour protéger le Bassin du Congo». Signalons que ce don est la première phase du Projet Ceerc lancé en octobre 2022, pour une durée de cinq ans (2022-2026) et il financé à hauteur de 15 millions de dollars, soit environ 10 milliards de francs Cfa, par le gouvernement américain.

Roland KOULOUNGOU

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles