La Fondation Privat Frédéric Ndéké a tenu, mercredi 21 février 2024, à Brazzaville, une session de son conseil d’administration, sous la direction de son président fondateur. La cérémonie d’ouverture a connu la participation des membres du bureau national, des représentants des associations affiliées et de plusieurs invités. L’ordre du jour a, entre autres, porté sur la lecture du bilan des activités de 2023, la projection des activités de 2024, le remaniement du bureau exécutif qui a permis la reconduction de Privat Frédéric Ndéké à la tête de la fondation, la signature de protocoles d’accord avec les trois mutuelles affiliées, la visite du chantier qui abritera le nouveau siège de la fondation.

A l’ouverture des travaux, Privat Frédéric Ndéké a remercié les membres de la fondation pour leur mobilisation et l’implication de chacun dans la réalisation des activités de l’année 2023, contribuant ainsi à l’amélioration des conditions de vie des couches sociales vulnérables, sur l’ensemble du territoire national.
En 2023, la Fondation Privat Frédéric Ndéké a travaillé sur la base d’un programme structuré en quinze points. Selon le coordonnateur des projets, les actions de la Fondation ont un dénominateur commun: le social. Ce concept est «synonyme de partage. Un partage aimant, mais surtout désintéressé». Ainsi, sur un total de quinze activités programmées en 2023, quatorze ont été réalisées, soit un pourcentage de 93,33%. Il s’agit là «d’une bonne moisson, une prouesse sociale réalisée, grâce à la volonté du président de la fondation, entouré d’une équipe dopée d’un dynamisme irréprochable», a-t-il précisé.
Le coordonnateur des projets a aussi ajouté que la fondation aurait pu réaliser la totalité de son programme d’activités, si la construction du centre de formation aux métiers de Makabana, dans le Département du Niari, avait été faite. Ce projet a été reconduit au programme d’activités de 2024.
En 2024, la Fondation Privat Frédéric Ndéké a prévu de réaliser 18 projets parmi lesquels: la poursuite de la construction du siège national à Brazzaville; l’organisation de la fête du 8 mars à travers le pays; l’achat des médicaments destinés à l’aide sociale aux personnes vulnérables dans le pays; l’organisation des émulations scolaires à Brazzaville et à Madingou, dans le Département de la Bouenza; l’organisation de la campagne de don de sang à Brazzaville; la prise en charge des étudiants démunis à travers la pays; l’assistance multiforme aux famille endeuillées; la remise des attestations de fin de formation et kits de réinsertion aux apprenants finalistes d’Oyo, Dolisie et Sibiti; le transport des candidats aux examens d’Etat (Bac général et technique) à Brazzaville; l’organisation des cérémonies de remise de kits scolaires aux enfants démunis de Talangai; la tenue de la session évaluative du conseil d’administration; la formation spécifique des jeunes; l’animation des campagnes à l’écoute des jeunes, etc.
Pour Privat Frédéric Ndéké, ces actions philanthropiques ne sont pas le fruit d’un quelconque étalage ou abondance de richesse, mais l’expression de la générosité, du partage et de l’amour des populations, avec le concours de tous ceux qui sont animés par les mêmes vertus.

Joseph
MWISSI NKIENI

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici