Présidente du comité d’organisation de Miss Congo, depuis octobre 2004, promotrice culturelle et formatrice, Pupuce Ngalla Ibata est décédée lundi 29 avril 2024, à Paris (France), des suites de maladie, à l’âge de 51 ans.
Après son B.t.s en commerce, (Brevet de technicien supérieur), à Paris, en 1996, Pupuce Ngalla Ibata poursuivit ses études supérieures dans le domaine du tourisme aux Etats-Unis. Puis, elle est revenue à Paris, où elle a fréquenté le monde de la haute couture, travaillant avec l’Ivoirien Jules Touré ou le couturier nigérien d’origine mauritanienne, Alphadi, qu’elle avait invité au Congo.
De retour au pays, elle travaille d’abord dans le privé. De janvier 2001 à août 2004, elle est directrice générale adjointe de l’Agence de communication conseil publicité événement et marketing, I-Com. En septembre 2004, elle décroche un poste au Bureau régional de l’O.m.s (Organisation mondiale de la santé), à Brazzaville. Elle y évolue d’abord comme assistante au Service conférences, protocoles et services. Quelques années après, elle est assistante à la gestion des ressources humaines.
Baignant dans la culture d’entreprise dans laquelle son père, l’homme d’affaires Raymond Ibata, l’a élevée, elle est parallèlement promotrice culturelle, en dirigeant le comité d’organisation de Miss Congo, qui organise, chaque année, un concours de beauté destiné aux Congolaises de plus de 18 ans et poursuivant leurs études, pour la désignation, par un jury, de celle qui porte le titre de Miss Congo et ses deux dauphines. L’événement s’est imposé au niveau national dans le domaine de l’art de la beauté. En 2016, elle est repartie vivre en France. Mariée, elle laisse deux enfants.

Luze Ernest BAKALA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici