Home National D.g.t.t (Direction générale des transports terrestres) : Le Dg Atali Mopaya à l’écoute...

D.g.t.t (Direction générale des transports terrestres) : Le Dg Atali Mopaya à l’écoute des doléances des syndicats des transporteurs

0
Photo de famille des syndicalistes transporteurs et du personnel autour du Dg Atali Mopaya.

Dans le cadre des efforts visant à analyser les problèmes et rechercher des solutions communes dans le secteur du transport terrestre national, le directeur général des transports terrestres, Atali Mopaya, a tenu, vendredi 10 mai 2024, dans la salle de l’Agence digitale de cette structure, à Brazzaville, une réunion de travail avec les représentants des différents syndicats des transporteurs, afin de passer en revue les problèmes qui minent ce secteur et les progrès réalisés comme la mise en service d’une agence digitale pour l’obtention des documents liés à ce domaine d’activité.
La rencontre du D.g Mopaya Atali avec les syndicats nationaux des transports terrestres s’inscrit dans le cadre du dialogue ouvert et constant que la D.g.t.t (Direction générale des transports terrestres) entretient avec les transporteurs routiers. Au cours de cette réunion, ont été abordées des questions vitales pour le secteur du transport en commun et de marchandises, telles que l’identification du nombre de transporteurs et d’employés du secteur de transport, l’amélioration du droit de la chaîne du transport et la numérisation des services, avec la mise en place d’une agence digitale pour l’obtention des documents liés à ce secteur (Carte grise, permis de conduire, plaque d’immatriculation, contrôle technique, etc.). Le tout, en vue d’établir des priorités et de préciser un calendrier de travail.
Dans son mot de circonstance, le D.g Mopaya Atali a exprimé son engagement à œuvrer pour un meilleur avenir du secteur du transport terrestre, tout en assurant que sa structure administrative travaillera main dans la main avec tous les partenaires, pour relever les défis auxquels les transporteurs sont confrontés. «Au niveau de la D.g.t.t, nous avons constaté qu’on avait une perte d’information et il n’y avait pas de synergie entre nos activités, que ce soit à l’immatriculation des véhicules, les permis de conduire (..) . Et nous avons pensé créer un cadre de synergie où tous nos partenaires devraient se rencontrer», a-t-il déclaré, sur la raison d’être de cette agence numérique qu’il a fait visiter à ses hôtes.
Après avoir salué l’intérêt que la Direction générale des transports terrestres accorde aux préoccupations des transporteurs terrestres, Cyrille Carel Dzoundou, président de la Sytraco (Syndicat des transporteurs et activités connexes du Congo) a, pour sa part, au cours d’un entretien avec la presse, loué les efforts de cette structure à travers cette innovation dans l’acquisition de leurs documents de travail. Il a exprimé son désir de continuer à travailler dans une action coordonnée, comme cela a été le cas jusqu’à présent.
Signalons que cette réunion de travail a permis aux parties présentes de se mettre d’accord sur l’approbation d’une série d’exceptions et de mesures juridiques visant à contribuer à protéger la durabilité économique du secteur, en garantissant une rentabilité minimale du travail. Il s’agit de la suspension de contrôle de la carte grise jusqu’au 30 août de cette année dont le montant d’obtention passe de 15.000 frs Cfa à 30.000 frs Cfa en version digitale.

Roland KOULOUNGOU

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile