back to top
24.2 C
Brazzaville
samedi 15 juin 2024 | 14:32
spot_img

Délégation de l’Union européenne : Giacomo Durazzo annonce la tenue d’un salon des projets soutenus au Congo

Pour commémorer les 60 ans de coopération avec la République du Congo, l’Union européenne va organiser, du mardi 3 au mercredi 4 octobre 2023, au Mémorial Pierre Savorgnan De Brazza, un salon de projets autour de sept pôles d’intervention, qui compteront plus d’une trentaine de stands. Ce sera un évènement «tout en un» qui va offrir, sur deux jours, une vision panoramique du portefeuille des projets soutenus par l’Union européenne au Congo. Il a aussi indiqué que tirant les leçons de l’échec du projet de la route Kinkala-Mindouli, «désormais l’Union européenne n’acceptera plus de contrepartie financière pour la réalisation des projets».

Les déclarations de l’ambassadeur européen, l’Italien Giacomo Durazzo, ont été faite au cours d’une conférence de presse qu’il a tenue, le jeudi 28 septembre 2023, dans la salle de réunion de la délégation à Brazzaville, en présence de son chef de coopération, Augustin Bondo Tshiani et Jacob Haushoffer, chef de coopération adjoint à la délégation de l’Union européenne.
La grande a annonce a été l’organisation du salon de projets, une sorte de forum sur les projets soutenus par l’Union européenne au Congo et les grands moments qui ont marqué son partenariat avec le Congo, durant les 60 ans écoulés. Cette coopération se poursuivra avec un nouveau cadre de partenariat, conformément à l’initiative «Global gateway» lancée lors du sommet U.e-Afrique, en 2022.
Les trois axes phares dans lesquels l’Union européenne intervient au Congo sont la gouvernance économique, la gestion durable des ressources naturelles, la démocratie et les droits de l’homme. Les projets en cours sont, par exemple, le programme ville résiliente, l’attractivité? des villes secondaires, le Port autonome de Pointe-Noire, le programme d’énergie renouvelable.
A cet effet, la délégation de l’Union européenne va regrouper l’ensemble des acteurs ou ses partenaires autour des questions et défis d’intérêt commun, pour réfléchir à comment mieux travailler ensemble, pour améliorer les conditions de vie des populations congolaises. Sept ateliers thématiques seront organisés sur des sujets relatifs aux défis et aux opportunités de développement dans les principaux secteurs d’intervention de l’Union européenne, avec une session spéciale concernant les médias, en présence du journaliste français Jocelyn Grange, directeur Afrique de C.f.i (Agence française de développement médias) en mission au Congo dans le cadre d’un projet qui est en train d’être mis en place par l’Union européenne, de renforcement des capacités des médias et de lutte contre la désinformation.
Il faut indiquer que l’Union européenne, c’est 150 millions d’euros pour financer les projets au Congo, le tout sous forme de don et compte-tenu des frustrations au sujet de certains projets qui n’ont pas été réalisés jusqu’à terme, tels que la route Kinkala Mindouli, à cause du défaut de la contrepartie congolaise, «désormais l’Union européenne n’acceptera plus de contrepartie financière pour la réalisation des projets», a fait savoir Giacomo Durazzo.

Chrysostome
FOUCK ZONZEKA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles