28.2 C
Brazzaville
sam 13 avril 2024 10:13:24
spot_img

Département de la Likouala : Assistance japonaise à l’Unicef, en faveur des populations

Le Japon a apporté une contribution de 981.962 dollars (environ 593.417.311,92 F Cfa) pour répondre aux besoins immédiats de santé, eau, hygiène et assainissement des populations affectées par les inondations dans le Département de la Likouala. L’information a été donnée par l’Unicef, le 22 février 2024, à Brazzaville.

Grâce à l’aide financière japonaise, l’Unicef prévoit de répondre aux besoins de santé immédiats de 95.950 personnes dans les Districts d’Impfondo, Dongou, Liranga, Epena et Bétou, incluant la prise en charge de la malnutrition pour 19.190 enfants de moins de 5 ans et 4.043 femmes enceintes et allaitantes.
Cette contribution du Japon permettra, par ailleurs, à 35.500 personnes vulnérables dans les Districts de Dongou, de la Liranga et d’Epéna de bénéficier de services essentiels d’eau, d’hygiène et d’assainissement (Eha). Ce soutien va également contribuer aux efforts de réduction des risques de catastrophe pour les communautés vivant dans les zones les plus touchées par les inondations.
Cet appui du Japon aux activités de réponse de l’Unicef est intervenu, alors que l’accumulation de pluies diluviennes depuis août 2023 cause des inondations d’une intensité rare qui placent 525.456 personnes dans un besoin d’assistance humanitaire immédiate. Pami celles-ci, 478.811 ont des besoins urgents en eau, hygiène et assainissement et 193.130 font face à des difficultés d’accès aux soins de santé, notamment en matière de médicaments et de vaccination. Face à l’impact de ces inondations, le gouvernement a déclaré l’état d’urgence et coordonne une réponse d’urgence pour laquelle l’Unicef intervient en première ligne avec les autres agences des Nations unies et les acteurs humanitaires présents sur place.
«Le gouvernement du Japon souhaite renforcer son soutien humanitaire en République du Congo qui consiste, entre autres priorités, à sauver des vies, alléger les souffrances et préserver la dignité humaine pendant et après les catastrophes naturelles ou causées par l’homme, ainsi qu’à prévenir de telles situations et à renforcer la préparation à leur survenance. Ce projet s’inscrit aussi directement dans le cadre d’un des piliers de la huitième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (Ticad 8) qui vise à construire une société résiliente et durable, en intensifiant les efforts dans des domaines clés, y compris la santé», a déclaré Hidetoshi Ogawa, ambassadeur du Japon en RD Congo, basé à Kinshasa et ayant juridiction sur la République du Congo.
«Avec cette contribution, le gouvernement du Japon apporte un soutien vital aux efforts de réponse de l’Unicef face aux inondations qui sévissent», a confié pour sa part la Dre Chantal Umutoni, représentante de l’Unicef en République du Congo.
Même si l’intensité des pluies reçues depuis août 2023 revêt un caractère exceptionnel, les événements extrêmes liés au climat tels que les inondations sont de plus en plus récurrents et affectent de façon accrue les populations vivant dans le Nord du pays, particulièrement le long des corridors de la Rivière Oubangui et du Fleuve Congo. Parmi les départements affectés en situation de vulnérabilité chronique, celui de la Likouala est de loin le plus touché par des inondations cycliques qui entrainent des déplacements de populations, avec un impact direct en termes de santé, de nutrition et d’accès à l’eau potable.

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles