back to top
27.2 C
Brazzaville
dimanche 23 juin 2024 | 00:10
spot_img

Département de la Likouala : Vers la construction de deux barrages hydroélectriques

Dans une note de service datée du 26 mai 2023, le ministre de l’énergie et de l’hydraulique, Emile Ouosso, a nommé Blaise Onanga, comme consultant pour les études relatives à la construction des barrages hydro-électriques d’Ibenga et de Motaba, dans le Département de la Likouala. Cette nomination constitue un signal prouvant que le gouvernement est déterminé à construire ces ouvrages de production électrique, pour ne pas laisser le sentiment que les localités de ce département, particulièrement sa capitale, Impfondo, ne seront desservies en élecgtricité que par des centrales thermiques ou solaires.

Lors de l’inauguration de la Centrale thermique d’Impfondo, le 22 mai 2023, par le Président de la République, Denis Sassou-Nguesso, le ministre Emile Ouosso avait présenté les projets de construction de deux barrages hydroélectriques dans le Département de la Likouala. Le premier est le barrage hydroélectrique d’Ibenga, sur la rivière portant ce nom et qui représente un potentiel de production électrique de 18 mégawatts, d’après les premières estimations des ingénieurs du Ministère de l’énergie et de l’hydroélectrique. Cet ouvrage desservira les localités de Béranzoko, Mipoutou, Minzoukou, Mimbéli, Enyélé, Boyélé et Bétou.

Blaise Onanga.
Blaise Onanga.

Le deuxième, c’est le barrage hydro-électrique à construire sur la rivière Motaba, près d’Impfondo, qui présente un potentiel de production électrique de 24 mégawatts, pour desservir les localités de Makao, Mafouété, Boussi-Boussi, Ikouangala, Sambala, Dongou, Impfondo, Niangué et Epéna, sans oublier les villages le long de ces routes. Les sites de chacun de deux barrages ont été déjà choisis avec l’aide des ingénieurs. Les études de ces deux ouvrages et des lignes associées ont commencé, avec les ingénieurs qui sont déjà sur le terrain. Le Ministère de l’énergie et de l’hydraulique a requis aussi les services de la société allemande Fichtner, un bureau d’ingénieurs conseils de renommée internationale, pour mener les études de faisabilité des deux ouvrages.
Pour préparer l’arrivée des ingénieurs de ce bureau d’études dans la Likouala, le ministre Ouosso, qui a rassuré que les coûts de construction de ces ouvrages seront portés dans le budget de l’Etat, a nommé comme consultant Blaise Onanga, ancien directeur général des travaux publics, à la retraite depuis l’année dernière, qui connaît la zone et qui est doté d’une grande expérience en matière d’ingénierie de travaux publics. Il aidera les ingénieurs de la société Fichtner à pouvoir mener à bien leurs études dans ces zones du Département de la Likouala.

Urbain NZABANI

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

1 COMMENTAIRE

  1. Je pense un projet de cette anvergure ne peut que etre le bienvenu pour cette population rurale. Nous vous encarageons de ne plus s’arreter aux projets mais plutot aller a la concretisation afin de soulager tant sois peu les conditions des vies des congolais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles