back to top
25.2 C
Brazzaville
samedi 15 juin 2024 | 01:47
spot_img

Dette publique : Le Congo toujours très au-dessus de la norme communautaire

Le 21 janvier 2022, le Congo a signé avec le F.m.i (Fonds monétaire international), un nouvel accord de trois ans, soutenu par une Fec (Facilité élargie de crédit) d’un montant de 455 millions de dollars américains (soit un peu plus de 228 milliards de francs Cfa). Cet accord exige, entre autres, de réduire les facteurs de vulnérabilité liés à l’endettement public, tout en mettant en œuvre une politique budgétaire de nature à favoriser une reprise économique vigoureuse et équitable, d’améliorer la gouvernance par des réformes structurelles d’envergure, en rendant plus transparente l’utilisation des deniers publics.
Selon le rapport de la C.c.a, «l’analyse de viabilité de la dette effectuée par les services du F.m.i et de la Banque mondiale en avril 2022, a conclu que le Congo est en situation de surendettement, mais sa dette est viable, compte-tenu du prix de pétrole favorable et des efforts budgétaires déployés par les autorités».
La dette publique congolaise est composée de 47,12% de dette extérieure représentant un montant de 3.840,08 milliards de francs Cfa, soit 44,19% du P.i.b, contre 52,88% de dette intérieure, représentant un montant de 4.309,47 milliards de francs Cfa, soit 49,59% du P.i.b. On peut donc constater que la dette publique intérieure est légèrement supérieure à la dette extérieure.
A fin décembre 2022, le montant total des arriérés de la dette publique est évalué à 1.357,91 milliards de francs Cfa dont 313,02 milliards de francs Cfa d’arriérés extérieurs et 1.044,88 milliards de francs Cfa d’arriérés intérieurs. Ce qui signifie que si le gouvernement fait l’effort d’assurer le service de la dette (remboursement de la dette), en revanche, il continue de s’endetter aussi chaque année.
La dette intérieure (4.309,47 milliards de francs Cfa) comprend la partie conventionnée d’un montant de 2.606,95 milliards de francs Cfa (B.g.fi Bank, emprunts obligataires, obligations du trésor, bons assimilables de trésor, Club de Brazzaville, B.e.a.c, allocation D.t.s) et la partie non-conventionnée de l’ordre de 1.702,51 milliards de francs Cfa (opérateurs économiques nationaux, entreprises chinoises opérant au Congo, dette sociale, etc).
L’encours de la dette extérieure (3.840,08 milliards de francs Cfa) est dominé par la dette bilatérale avec plus de 1.758,35 milliards de francs Cfa (45,79%), suivi de la dette commerciale avec plus de 1.300,26 milliards (33,86%).
Dans les deux groupes de créanciers, la Chine est en tête avec 1.222,25 milliards de francs Cfa pour ce qui est de la dette bilatérale, et les traders pétroliers sont en tête avec 625,18 milliards de francs Cfa concernant la dette commerciale. Avec un encours total représentant près de 32% de la dette extérieure, la Chine est devenue le premier créancier bilatéral du Congo.
La dette envers les créanciers multilatéraux (Ida/B.i.r.d, F.a.d/B.a.d, B.d.e.a.c, Fida, Badea, B.e.i), qui est le troisième groupe, se chiffre à 781,46 milliards de francs Cfa, soit 20,35% de la dette extérieure.

Urbain NABANI

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles