back to top
34.9 C
Brazzaville
samedi 18 mai 2024 | 14:39
spot_img

Dre Aurélie Martiale Mafouana, médecin-gériatre au C.h.u de Brazzaville : «Les précautions à prendre en ces temps de grandes chaleurs»

Les précipitations et températures constatées ces derniers temps jusqu’à tard dans la nuit font parfois monter le mercure jusqu’à 35°, dans le pays, avec un ressenti à 42°. Ce qui a poussé le ministre de la santé et de la population, Gilbert Mokoki, à mettre en place un comité de crise de gestion de ces phénomènes qui commencent à faire des victimes. Dans l’interview ci-après, la docteure Aurélie Martiale Mafouana, médecin-gériatre, spécialiste dans la prise en charge des personnes âgées, dans l’hôpital et hors hôpital, évoluant au C.h.u.B (Centre hospitalier universitaire de Brazzaville), parle des précautions à prendre en ces temps de canicule ou de grande chaleur, pour les populations vulnérables, notamment les personnes âgées, les femmes enceintes et les enfants. Interview!

* Docteure, depuis un moment, les vagues de chaleur qu’on enregistre dans la ville a des impacts sur la vie humaine et surtout sur la personne âgée. Selon vous, quelles sont les conséquences de ces chaleurs sur la personne âgée?

** D’abord, il faut définir la personne âgée. Selon l’O.m.s (Organisation mondiale de la santé), une personne âgée est une personne qui a déjà atteint 60 ans voire 65 ans. Les personnes âgées gériatriques sont des malades polypathologiques, c’est-à-dire des personnes ayant plusieurs maladies, qui ont donc besoin de beaucoup de médicaments et qui présentent une certaine fragilité.
Les vagues de chaleur qu’on observe sont une hausse inhabituelle des températures. Il y a quelques jours, on était à 40° et cela impacte la personne âgée et la population vulnérable. Les personnes vulnérables, donc les personnes âgées, les femmes enceintes, les enfants, les personnes isolées, les ouvriers, les commerçants qui travaillent à l’extérieur, etc, peuvent être impactées par ces vagues de chaleur.
On parle des personnes âgées, parce qu’elles n’ont plus les mêmes capacités physiques lorsqu’elles avaient 18 ans par exemple. La sensation de soif chez la personne âgée va diminuer. Avec les coups de chaleur, il y a un impact que les patients peuvent présenter des pathologies chroniques. Si la personne est diabétique et qu’elle ne boit pas assez, il peut y avoir des conséquences sur son diabète. La glycémie peut augmenter jusqu’à présenter des signes cliniques qui peuvent être graves et entraîner même la mort. La personne âgée doit beaucoup boire de l’eau, porter des vêtements amples, éviter de consommer des boissons alcoolisées… Au moindre signe clinique, il ne faut pas hésiter de consulter un médecin ou d’aller à l’hôpital.

* Quels sont les signes lorsqu’on est exposé à la chaleur?

** La personne peut présenter une fatigue importante, des crampes, des convulsions, une agitation. Si vous remarquez que le comportement de la personne n’est plus comme d’habitude, n’hésitez pas, s’il vous plaît, de consulter un médecin ou d’aller à l’hôpital. Ça devient une urgence.
Chez la femme enceinte, comme chez tout le monde, il y a la sensation, des crampes assez souvent. Il y a un trouble à la vigilance, des vertiges, la personne ne voit plus bien, elle voit flou, elle a des sueurs. Les signes cliniques peuvent varier d’une personne à une autre. En général, ce sont les mêmes chez tout le monde. C’est pareil, pour les enfants. Les femmes qui emmènent les enfants aux marchés, doivent bien les surveiller. Trempez de temps en temps une serviette dans l’eau et l’appliquer sur l’enfant. Il ne faut pas donner du jus à l’enfant, c’est plutôt des fruits qu’il faut lui donner. La pastèque est disponible au marché, c’est l’occasion d’en donner à l’enfant.

* Quels conseils donnez-vous en pareilles circonstance?
** Se rafraîchir. A l’école, les enfants doivent se rafraîchir. Quand on est à la maison, il faut éviter de sortir entre 12h et 15h. C’est la période où on a le plus souvent des piques de chaleur. C’est le moment d’utiliser des crèmes solaires qu’on peut trouver dans les pharmacies, sans oublier les poudres.

* Que dire pour les plantes?
** Les plantes ne sont pas épargnées. Chez moi, par exemple, je constate que les plantes sont laminées par la chaleur et perdent leur beauté. Il faut les arroser très tôt le matin et le soir. Actuellement, on a un problème d’eau et d’électricité dans la ville. Si on n’a pas d’eau, on ne peut pas boire et rafraîchir les maisons. C’est un problème sérieux en ce temps de grandes chaleurs.

Propos recueillis par
Chrysostome
FOUCK ZONZEKA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles