back to top
35.4 C
Brazzaville
mercredi 12 juin 2024 | 16:31
spot_img

Eliminatoires Can (Coupe d’Afrique des Nations) de football Côte-d’Ivoire 2024 : Les Diables-Rouges ont repris les entraînements, mais…

Après le faux bond du mardi 6 juin 2023, les Diables-Rouges ont repris les entraînements à partir du lundi 12 juin, au Stade de Kintélé, pour la préparation du match contre le Mali, dimanche 18 juin, à 16h, au Stade Alphonse Massamba-Débat, à Brazzaville, dans le cadre de la 5ème journée (sur 6), de la phase de groupes des éliminatoires de la Can Côte d’Ivoire 2024. La reprise des entraînements a été rendue possible grâce à l’entraîneur, Paul Put, qui a dû négocier avec les joueurs, par l’entremise du capitaine Thiévy Bifouma, qui est arrivé samedi 10 juin.

Paul Put a pu ramener les joueurs congolais à la raison, mais y on,t-ils de la motiviation.
Paul Put a pu ramener les joueurs congolais à la raison, mais y on,t-ils de la motiviation.

Les institutions en charge des sports sont restées de marbre à la situation de mécontentement qui règne au sein des Diables-Rouges A, en raison de l’histoire des primes qui n’est toujours pas, selon les joueurs, tirée au clair. Après leur volte-face du mardi 6 juin, on n’a enregistré aucune réaction publique des officiels. Paul Put a tenté le va-tout, pour ramener les joueurs à la raison.
Ce sont les locaux, rejoints par quelques professionnels, qui ont repris les entraînements, à la demande de l’entraîneur, pour tenter de sauver les meubles. Sur sa page Facebook, la Fécofoot (Fédération congolaise de football) cite notamment Mons Bassouamina, Guy Mbenza, Chandrel Massanga, William Hondermarck, Simon Nsana, Raddy Ovouka et Yhoan Andzouana, qui ont commencé les entraînements.
Antoine Makoumbou est attendu à Brazzaville le jeudi 15 juin, précise la Fécofoot. Par contre, le défenseur Charpentier, buteur au dernier match des Diables-Rouges, aurait décliné l’invitation de revenir, à ce que nous avons appris. La sélection nationale ne semble plus tellement attirer les pro!
Même si les entraînements ont repris, le climat n’est pas à la ferveur et dans ce contexte, le Congo a fort à faire, pour tenir devant le Mali, qui l’avait humilié par un carton (4-0), au match aller à Bamako. Les Congolais ne jouent-t-ils que pour ramasser des cartons et ne jamais en donner? Verdict dimanche 18 juin, à Massamba-Débat!

Luze Ernest BAKALA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles