back to top
23.2 C
Brazzaville
mercredi 12 juin 2024 | 02:02
spot_img

Enseignement supérieur : Le Collège intersyndical a levé la grève à l’Université Marien Ngouabi

Dans une déclaration publiée le samedi 13 janvier 2024, le Collège intersyndical a pris la décision de lever la grève générale illimitée qu’elle avait déclenchée le 3 janvier dernier et qui a été suivie dans l’ensemble des établissements de l’Université Marien Ngouabi. Cette décision fait suite aux négociations qui ont eu lieu, mardi 9 janvier, à la Primature, avec le gouvernement et qui, selon lui, ont permis, en une deuxième phase, des avancées significatives dans l’ensemble des problèmes qu’il a posés.
Le Collège intersyndical de l’Université Marien Ngouabi s’est réuni samedi 13 janvier dernier, au siège du Synesup, dans le Complexe universitaire Bayardelle, à Brazzaville, pour donner suite à la déclaration du 3 janvier 2024 qui portait sur l’avis de grève et la conduite à tenir. Co-présidée par Léon Makita-Ndoumba (Syndicat du personnel non-enseignant du supérieur), Bienvenu Mbapougou (Syndicat national de l’université), et Jean-Didier Mbélé (Syndicat national des enseignants du supérieur), la réunion a fait le point des négociations avec le Premier ministre chef du gouvernement, Anatole Collinet Makosso, accompagné du ministre de l’économie et des finances, Jean-Baptiste Ondaye, et de la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Delphine Emmanuel-Adouki.

Pedant la réunion de l’intersyndical.

Les membres du Collège intersyndical ont suivi, avec une attention soutenue, le compte-rendu fait par sa coordination, sur les négociations avec le gouvernement, depuis la déclaration du 3 janvier 2024, qui comptait quatre points. Ils ont félicité la coordination pour l’abnégation soutenue dans les négociations durant la grève. Ils ont aussi réitéré leurs félicitations à l’ensemble des travailleurs de l’Université Marien Ngouabi, pour le calme et la discipline observés, pendant la grève, malgré les provocations de tous ordres, et leur ont recommandé la même détermination, pour les batailles futures.
Dans sa déclaration, le Collège intersyndical a aussi remercié le Premier ministre chef du gouvernement, Anatole Collinet Makosso, pour son implication personnelle et a félicité le gouvernement pour sa mobilisation dans la résolution des problèmes posés dans la déclaration du 3 janvier 2024. Ainsi, notant avec satisfaction les avancées significatives sur la totalité des problèmes posés au gouvernement de la République, il a décidé, à l’unanimité, de la levée de la grève et de la reprise du travail à l’Université Marien Ngouabi, dès le lundi 15 janvier 2024, à 7h.

Joseph MWISSI NKIENI

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles