back to top
28.4 C
Brazzaville
samedi 25 mai 2024 | 21:57
spot_img

Eric Cabrillac, promoteur de la société Point sys Congo : «Nous avons élargi notre secteur d’activités à la vente d’écrans tactiles interactifs»

Implantée au Congo depuis 2009, la société Point sys est spécialisée dans la vente des écrans tactiles interactifs ainsi que la formation sur le développement d’applications robotiques, la création des sites Internet et la cyber-sécurité. Après l’inauguration, vendredi 21 avril 2023, de sa nouvelle salle de formation informatique au centre-ville de Brazzaville, son promoteur, Eric Cabrillac, nous accordé un entretien, pour parler de sa société.
* Pouvez-vous vous présentez à nos lecteurs?
** Je suis Eric Cabrillac, ancien enseignant en France, aujourd’hui promoteur de la société Point sys Congo, présente au Congo depuis janvier 2006. Tout a commencé avec la création d’un site Internet, pour le Ministère des hydrocarbures. Cela a été le début de notre aventure à Brazzaville. En juillet 2009, nous avons créé, une structure purement Congolaise. Depuis 2009, nous avons élargi notre secteur d’activités à la vente d’écrans tactiles interactifs. Nous formons aussi sur le développement d’applications robotiques, la création des sites Internet ainsi que sur la cyber-sécurité.

* Quels sont les avantages de travailler en robotique?
** Tout d’abord, c’est très ludique, parce que nous travaillons avec des petits robots semblables aux gens vrais, sauf qu’il y a le cerveau moteur qui est connecté à l’ordinateur dans lequel on va rentrer notre programme. Cela nous permettra de commencer à former des jeunes dès le collège ou des adultes en reconversion avec des choses très simples, qui vont leur donner le principe de raisonnement du codeur et du développeur, c’est-à-dire les principes de boucles sur la programmation robotique. Cela peut être un robot en mouvement ou un autre système.

* Quels sont les plus grands défis auxquels sont confrontés les ingénieurs en robotique aujourd’hui?
** C’est la complexité des conditions qu’ils vont être amenés à rencontrer. Par exemple, les ingénieurs travaillent sur la voiture autonome, mais jusqu’ici, personne n’a encore réussi de la rendre parfaitement fiable, c’est-à-dire de la doter d’un cerveau d’intelligence artificielle qui va piloter la voiture en faisant en sorte qu’elle s’arrête, si un obstacle se présente, changer de direction en restant du bon coté de la route, anticiper et respecter les limitations des vitesses, etc. Dans ce contexte, il y a énormément des conditions qui s’imbriquent les unes vers les autres.

* En quoi l’intelligence artificielle pourra-t-elle changer la donne, dans la conception de systèmes robotiques?
** Parce qu’elle crée son raisonnement à partir des bases de données qu’elle a emmagasiné, comme l’image, les lignes de codes, etc. Et elle va comparer tout ça. Donc, plus elle apprend, plus elle est efficace. Les progrès de l’intelligence artificielle, la façon qu’elle a de pouvoir comparer les données, pour proposer des solutions ou prendre une décision rapidement, devient exponentielle.

* En tant qu’expert, quels types de cyber-attaques auxquelles sont souvent confrontés les entreprises aujourd’hui et comment faire pour les prévenir?
** Les entreprises sont soumises à deux types de cyber-attaques. Le premier, c’est ce qu’on appelle le crypto-virus qui est souvent dans un lien mail. Le fait de cliquer sur le lien déclenche automatiquement l’action du virus. L’autre type d’attaque, c’est le hacking, le piratage des données. C’est pour ça qu’on insiste beaucoup auprès nos clients sur la sécurité, pour que les mots de passe, ceux des boites email ne soient pas des prénoms ou des dates de naissance.

Propos recueillis par
Roland KOULOUNGOU

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles