back to top
23.2 C
Brazzaville
mercredi 19 juin 2024 | 02:04
spot_img

F.a.e.b.co (Fédération des associations pour l’économie bleue au Congo) : Former les acteurs dans la gestion des activités liées à l’économie bleue

La F.a.e.b.co (Fédération des associations pour l’économie bleue au Congo), que dirige Pitsou Lébéla Issendet a organisé du 27 au 28 avril 2023, à la maison de la société civile, à Brazzaville, un atelier de formation des membres de 33 associations venues des 12 départements du pays, évoluant dans le domaine de l’économie bleue. Ouverts par Céphas Germain Ewangui, secrétaire permanent du Conseil consultatif de la société civile et des organisations non-gouvernementales, en présence de Pitsou Lébéla Issendet, les travaux de cet atelier ont porté sur le renforcement des capacités techniques et managériales incluant les modules liés à l’élaboration des projets, les stratégies et mécanismes de recherche des financements, les outils et techniques de suivi ainsi que de l’évaluation.

Le champ d’action de l’économie bleue englobe les activités développées autour du fleuve et de la côte maritime, avec des axes inclusifs comme l’agriculture, l’élevage, les transports, la pêche, la protection de l’environnement, etc. Pour Pitsou Lebela Issendet, président de la F.a.e.b.c.o, cette formation a répondu au besoin des associations émergentes dans les domaines de l’économie bleue, répandues dans tous les départements de notre pays. La formation concerne les membres de 33 associations venues des 12 départements du pays. «Cela se traduira sur le terrain à former près de 1.825 membres de nos différentes associations, dont la moyenne par association est évaluée à 55 membres actifs par association», a-t-il précisé.
A l’ouverture de l’atelier, Céphas Germain Ewangui a encouragé cette nouvelle plateforme des organisations de la société civile ayant pour champ d’action l’économie bleue. «Le secrétariat permanent du Conseil consultatif de la société civile et des O.n.gs, conformément à sa vocation de susciter, promouvoir et raffermir une meilleure convergence des contributions de la société civile dans la mise en œuvre des politiques publiques de développement, ne pouvait que vous accompagniez par cette formation qui vise le renforcement de vos capacités techniques et managériales. La clé de voûte pour le succès des organisations de la société civile est d’acquérir les compétences, le professionnalisme, ensuite les moyens logistiques et financiers, sans mettre de côté le positionnement éthique et déontologique dans l’échelle sociale des valeurs», a-t-il souligné.
A la fin des travaux, un des participants Alexis de La Rivière, vice-président de la F.a.e.b.c.o, a dégagé ses impressions en ces termes: «Le but a été de fournir aux apprenants les outils de l’élaboration des projets. Avant, on ne tenait pas compte de certains principes. Au départ, quand on élaborait des projets, on ne connaissait pas les éléments à prendre en ligne de compte pour que le projet soit solide. On ne faisait qu’imiter ce que faisaient les autres. Malheureusement, on ignorait les aspects à prendre compte. Après cette formation, on a compris que l’élaboration d’un projet doit d’abord partir de l’observation d’une situation, analyser ses causes, ses conséquences et trouver des solutions. Avec les éléments fondamentaux qu’on a reçus, on peut maintenant rédiger des projets».
Signalons que la F.a.e.b.c.o est membre de la Confédération des artisans et des entreprises de l’économie bleue en Afrique centrale dont elle assure la vice-présidence.

Martin
BALOUATA-MALEKA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles