back to top
28.4 C
Brazzaville
samedi 25 mai 2024 | 21:45
spot_img

F.i.s (Forum international du secrétariat) : Le coffret d’or africain du secrétariat remporté par la délégation camerounaise

La deuxième édition du F.i.s (Forum international du secrétariat), du 20 au 24 Juin 2023, au Palais des Congrès de Brazzaville, a vécu. Co-organisée par l’A.p.a.s.c (Association professionnelle des assistantes et secrétaires du Congo) que dirige Mme Virginie Batchy et la Faprosad (Fédération africaine des professionnels du secrétariat et assistante de direction) de Mme Françoise Nzengué, elle s’est tenue sous le thème: «Secrétaires et assistantes: réalités, opportunités et challenges professionnels». Les cérémonies d’ouverture et de clôture se sont déroulées sous la direction de la présidente de la Faprosad, Mme Françoise Nzengué, qui était assisté de la doyenne des secrétaires d’Afrique la Députée Hadja Fatou Hottia Seck. La délégation camerounaise a remporté le coffret d’or africain du secrétariat, la plus grande récompense pour les secrétaires.

Les délégations venues des onze pays d’Afrique ont focalisé leur intérêt sur le thème principal soutenu par la conférence inaugurale de Mme Monique Jany, experte métier et présidente de la Fédération française des métiers de l’assistante et du secrétariat. La deuxième édition du F.i.s (Forum international du secrétariat) avait pour parrain, l’ancien ministre Pierre Michel Nguimbi, directeur de l’éveil économique au C.n.s (Conseil national de sécurité) et président du Géria, un think tank qui travaille sur les questions économiques de prospectives.
Dans son mot de bienvenue, Mme Virginie Batchy a indiqué que le Congo était très heureux d’accueillir toutes les délégations pour que les questions du métier de secrétaire soient discutées et que les patrons comprennent qu’ils ne peuvent rien faire sans les acteurs et actrices de ce métier. La députée guinéenne Hadja Fatou Hottia Seck pense que le secrétariat est un vieux métier qui s’est développé au jour le jour. «C’est à nous de nous appliquer pour permettre à ce qu’il soit un métier respectueux et respectable. Je n’ai pratiqué que ce métier. Aujourd’hui, si je siège au parlement de mon pays, c’est grâce à ce métier. Je vous encourage à faire mieux», a-t-elle témoigné.
Dans son discours d’ouverture, Mme Françoise Nzengué a déclaré que «les chantiers dans notre métier sont nombreux». «Vous avez tenu le pari de la mobilisation malgré les difficultés dans vos pays respectifs. Un état des lieux doit être fait pour l’avenir de notre profession», a-t-il poursuivi. «Le temps des plaintes est passé, c’est maintenant le temps des actions. Faisons notre part et les décideurs feront la leur, selon les spécificités de chaque pays membre de notre fédération», a-t-elle fait savoir.
Pendant les travaux, les participants ont suivi des sous-thèmes tels que: «l’importance de la gestion électronique des données», présenté par M. Alain Ndalla; «savoir maîtriser son intelligence émotionnelle pour de meilleures performances», animé par Serge Bouiti Viaudo; «créer et maintenir le dialogue avec son manager pour rester partie prenante de la transformation de son environnement», par Alban Besse, «comprendre les changements climatiques pour les adapter dans le cadre de la fonction», par M. Georgelia Tsimba Balou, etc.
Toutes ces communications ont placé la secrétaire au centre, de la transformation digitale aux tâches administratives et épinglé le développement de la culture client qui achète de plus en plus sur internet. Ce qui exige de sa part une attention particulière. A la fin de leurs travaux, les participants ont adressé une motion de remerciement au Président de la République, Denis Sassou-Nguesso et au gouvernement Makosso, pour avoir permis l’organisation de la deuxième édition à Brazzaville. Par ailleurs, une motion a été prise pour le parrain, Pierre Michel Nguimbi, pour son implication dans l’organisation exhorté les responsables de A.p.a.s.c a avancé. Ils n’ont pas oublié les patrons qui les ont accompagnés jusqu’à la réussite de la rencontre. Les partenaires ont été aussi remercié. Dans son discours de clôture, Françoise Nziengué a exhorté les participants à plus d’attachement aux innovations technologiques afin de cerner les enjeux qui s’imposent à la profession. La troisième édition se tiendra à Lomé au Togo.

Chrysostome
FOUCK ZONZEKA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles