back to top
25.2 C
Brazzaville
jeudi 18 juillet 2024 | 21:18
spot_img

Fécohand (Fédération congolaise de handball) : Le championnat national de handball juniors hommes et dames lancé à Madingou

La Fécohand (Fédération congolaise de handball) a procédé, vendredi 4 août 2023, au Complexe sportif de Madingou, chef-lieu du Département de la Bouenza, au lancement de la 21ème édition du championnat national de handball, challenge Henri Joseph Parra. C’était en présence du préfet Jules Mounkala Tsoumou. Au cours de la cérémonie d’ouverture, le président du conseil municipal, maire de la ville de Madingou, Fortuné Pouéla, a souhaité la bienvenue aux participants à cette compétition, après avoir loué l’initiative de la Fécohand, d’avoir choisi, cette année, Madingou, pour abriter cette compétition nationale.
De son côté Mme Marthe Tchitoula, quatrième vice-présidente représentant le président de la Fécohand, a donné les raisons qui ont concouru au choix du chef-lieu du Département de la Bouenza, après celui de la Cuvette. «Après Owando, dans nos recherches des infrastructures sportives adéquates pouvant abriter avec quiétude et efficacité cette compétition regroupant 800 athlètes et encadreurs, notre choix a été porté sur celles de la ville de Madingou. Car, nous avons retrouvé, ici, aussi bien les conditions de sécurité, de propreté et d’espace que les aires de jeu qui répondent aux normes retenues par la Confédération africaine de handball et la Fédération internationale de handball», a-t-elle déclaré.

Photos de famille des deux équipes qui ont joué le match d’ouverture.
Photos de famille des deux équipes qui ont joué le match d’ouverture.

Pour sa part, Alain Parra, frère-cadet de l’ancien président de la Fécohand, feu Henri Joseph Parra, s’est dit honoré, sa famille et lui-même, par cette initiative de la Fécohand de lui dédier cette édition. «Encore une fois, la famille Mparra remercie la Fécohand et son président, pour avoir associé son nom à la compétition qui lui était chère», a-t-il indiqué.
35 équipes dont 20 en hommes et 15 en dames, venues des départements de la Likouala, Sangha, Cuvette, Cuvette-Ouest, Plateaux, Brazzaville, Pool, Bouenza, Lekoumou, Niari et Pointe-Noire, participent à cette 21ème édition du championnat national de handball, qui se joue durant 9 jours, jusqu’au 15 août, date de la célébration de l’indépendance nationale. On peut relever l’absence de l’As Otohô section handball junior, championne de Brazzaville. Aux dernières nouvelles, la section handball de l’As Otohô aurait été dissoute par le président général, Maixent Raoul Ominga.

L. E. B.

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles