Home Sport Fécoju self-défense (Fédération congolaise de jujitsu self-défense) : Des jujitsukas élevés aux...

Fécoju self-défense (Fédération congolaise de jujitsu self-défense) : Des jujitsukas élevés aux grades supérieurs de la ceinture noire

0
Photo de famille des heureux récipiendaires.

Le président de la Fécoju self-défense (Fédération congolaise de jujitsu self-défense), Guy Venceslas Ngoumba, a procédé, le dimanche 17 mars 2024, au Lycée Chaminade de Brazzaville, à la reconnaissance des jujitsukas ayant excellé dans ce noble art. Ainsi, plus d’une centaine de pratiquants de cet art sportif ont été reconnus et élevés aux grades de la ceinture noire, du premier au dixième dans. C’était au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée sous le patronage de l’administrateure-maire du 9ème arrondissement Djiri, Mme Ida Victorine Ngampolo, ancienne athlète et handballeuse, assistée des présidents des ligues des autres disciplines sportives (football, athlétisme, boxe, cyclisme, judo, karaté, basket…), des maîtres et grands maîtres de jujitsu.

Plusieurs activités ont été organisées au cours de la journée marquant la reconnaissance et l’élévation des jujitsukas aux grades de la ceinture noire. Après le mot du coordonnateur, maître Duran Kimbatsa, ceinture noire cinquième dan, il y a eu l’exécution des chutes, la démonstration du noble art, le jujitsu, la reconnaissance, le port des ceintures et des grades.
Pour maître Kimbatsa, c’est dans un moment très particulier que l’ensemble des jujitsukas ont décidé de reconnaître le travail fourni par les uns et les autres. «Cela fait plusieurs années que les jujitsukas attendent ce moment de rassemblement et de partage. Ainsi, animé par le désir de quitter la solitude pour matérialiser le vivre ensemble, le bureau de la Fécoju self-défense, par le biais de son président, Guy Venceslas Ngoumba, a décidé d’élever des jujitsukas aux grades de maître et grand-maître», a-t-il déclaré. Les heureux bénéficiaires n’ont pas tari d’éloges à l’égard de la fédération.
Le président de la fédération, Guy Venceslas Ngoumba, pionnier de cette discipline au Congo, a profité de cette occasion pour annoncer sa retraite à la fin de cette olympiade. Il est appelé à travailler au niveau du continent, pour promouvoir une autre discipline sportive.
Pour sa part, Madame l’administrateure-maire a exhorté les jujitsukas congolais à l’union. «Je suis heureuse de voir que les jeunes ont pris à bras le corps les activités qui sont les leurs, après plusieurs années d’hibernation et je ne peux que souhaiter à ces jeunes bonne année de travail, surtout que le Chef de l’Etat, le Président de la République, Denis Sassou Nguesso, a décrété cette année comme l’année de la jeunesse», a-t-elle fait savoir. Reste aux jeunes jujitsukas de se mettre au travail pour promouvoir leur discipline sportive, afin qu’elle soit alignée un jour dans les Jeux africains.

Luze Ernest BAKALA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile