back to top
27.2 C
Brazzaville
vendredi 12 juillet 2024 | 19:30
spot_img

Fécovo (Fédération congolaise de volleyball) : Les entraîneurs niveau 1 à l’école du savoir pour passer au niveau 2 F.i.v.b

La F.i.v.b (Fédération internationale de volleyball), en partenariat avec la Fécovo (Fédération congolaise de volleyball) tient, du 1er au 6 mai 2023, à Brazzaville, un stage de formation des entraîneurs de niveau 1, pour leur passage au niveau 2. Ce stage a réuni une vingtaine de participants venus de deux pays, le Cameroun et le Congo-Brazzaville.
Ouvert lundi 1er mai 2023, dans la salle de conférence du Stade Alphonse Massamba-Débat, le stage de formation des arbitres de volleyball est dispensé par Blaise Mayam-Ré, l’expert et instructeur de la F.i.v.b, de nationalité camerounaise. Le président de la Fécovo, Jean-Claude Mopita, est satisfait du choix du Congo, pour abriter ce stage de formation. Il a exhorté les participants à l’assiduité. «La vulgarisation et le développement de la pratique du volleyball dans notre pays, sa promotion et la formation des cadres constituent, pour notre fédération nationale, un axe important. En effet, le cours des entraîneurs niveau 2 F.i.v.b, qui s’ouvre aujourd’hui, intègre bien notre programme de formation des cadres. Beaucoup d’entre vous nourrissent le rêve de devenir de grands entraîneurs de niveau international, de niveau 3 F.i.v.b. Le chemin est en train de se baliser. Après le niveau 1 F.i.v.b, vous voici à l’entrée du niveau 2, pour vous permettre de renforcer vos capacités techniques et améliorer vos compétences usuelles. Le volleyball mondial est en train d’évoluer techniquement et la méthodologie d’entraînement évolue également. A tous, nous vous demandons de suivre ce cours avec beaucoup d’attention et de sérieux. Soyez vraiment assidus et très réceptifs. Car, pour participer au niveau 3 F.i.v.b, il faut que vous possédiez le niveau 2», a-t-il indiqué à l’ouverture du stage.
De son côté, l’expert international, Blaise Mayam-Ré, a souhaité que les participants soient assidus à la formation. «La seule chose que je demande aux participants, c’est d’être plus assidus, plus compréhensifs et que le deuxième niveau va permettre, justement, à travailler dans le cadre du volleyball congolais», a-t-il déclaré.
Clore Samba-Samba, représentant le directeur général des sports, a sollicité de la F.i.v.b la multiplication de ces stages. «Nos athlètes ne peuvent être performants s’ils ne bénéficient pas d’un encadrement de qualité. Pour ce faire, la formation de l’entraîneur est prépondérante. C’est pourquoi, sous l’impulsion de Monsieur le ministre chargé des sports, ensemble avec les fédérations sportives nationales, nous mettons l’accent sur les axes prioritaires que nous définissons à chaque début de saison sportive, où la formation des cadres occupe une place de choix», a-t-il dit. Signalons qu’il y a des épreuves à passer, pour être admis au niveau 2 F.i.v.b.

Luze Ernest BAKALA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles