back to top
24.2 C
Brazzaville
dimanche 21 juillet 2024 | 23:24
spot_img

Fifa (Fédération internationale de football association) : Le Congo condamné à une grande amende, suite à son forfait face au Niger

Dans le cadre de la troisième journée des éliminatoires zone Afrique de la Coupe du monde de football 2026, l’équipe nationale, les Diables-Rouges, devait affronter la sélection nationale du Niger, le jeudi 6 juin 2024, au Stade des Martyrs de Kinshasa en RD Congo. Malheureusement, le jour du match, les joueurs congolais étaient aux abonnés absents. Le Congo avait finalement déclaré forfait. Suite à ce forfait, la Fifa (Fédération internationale de football association) a confirmé la victoire, par forfait, du Niger face au Congo. Et ce dernier pays s’est vu infliger une amende de dix mille francs suisses, soit 848.904,72 francs Cfa.

Le verdict tant redouté de l’instance suprême du football mondial, la Fifa, était attendue par les instances dirigeantes du sport national. Car, après le forfait déclaré, contre le Niger, il ne restait plus qu’à la Fifa d’appliquer son règlement intérieur. C’est ainsi que le Congo, après avoir déclaré forfait face la sélection nigérienne, s’est vu infliger une amende. Il est condamné à payer le montant de plus de 848 millions de francs Cfa. Conséquence de la politique de l’amateurisme, l’inorganisation et la corruption qui rongent les instances dirigeantes du sport national et notamment celles du football.
A en croire nombre d’analystes sportifs nationaux, la sanction de la Fifa vient, en effet, de compromettre toute lueur d’espoir quant à une probable qualification des Diables-Rouges à la phase finale de la Coupe du monde 2026. Il faut dire que leur participation aux éliminatoires de la prochaine Coupe du monde est caractérisée, jusqu’à présent, par des contreperformances consécutives à gestion du sport qui suscite à chaque fois des questions. En effet, à l’issue de la quatrième journée, où les Diables-Rouges ont été humiliés, 6-0, le 11 juin 2024, au Stade d’Agadir, au Maroc, le onze national congolais conserve la dernière place du groupe, avec un seul point au compteur.
En tout cas, la sanction de l’instance suprême du football mondial à l’encontre des Diables-Rouges risque de compromettre sérieusement l’avenir de cette sélection encore en construction, selon les mots du coach, Isaac Ngata. «Notre objectif est de pouvoir évaluer les choses, pour qu’on arrive à dissocier les raisons, peu importe lesquelles, et les objectifs. Il faut dire que le mental des joueurs marocains qui jouent, tous, la Champion’s league ou autre compétition, avec un champion, n’est pas le même avec celui des joueurs que nous avons été chercher, pour construire notre équipe», avait-il expliqué, au lendemain de la débâcle de l’équipe nationale au Maroc. La décision de la Fifa va-t-elle avoir des conséquences sur l’organisation du sport congolais? L’avenir le dira.

Hervé EKIRONO

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles