back to top
27.9 C
Brazzaville
mercredi 12 juin 2024 | 21:55
spot_img

Fondation Privat Frédéric Ndéké : Traduire par les actes l’année 2024 consacrée à la jeunesse

Organisation apolitique, existant depuis 2007, essentiellement tournée vers les œuvres caritatives en faveur des personnes défavorisées, la Fondation Privat Frédéric Ndéké, a lancé le 24 février 2024, à Sibiti dans la Lékoumou, ensuite à Dolisie dans le Niari au sud du pays la campagne nationale dénommée ‘’A l’écoute des jeunes’’. Cette campagne qui tombe à point nommé, du fait de l’institution par le président de la République l’année 2024, année de la jeunesse, s’est poursuivie mercredi 6 mars dernier à Madibou et à Makélékélé, respectivement, 8ème et 1er arrondissements de Brazzaville et s’étendra sur l’ensemble du territoire national. Entre autres objectifs poursuivis : «traduire par les actes, cette année 2024 consacrée à la jeunesse», a fait savoir le président de la Fondation Privat Frédéric Ndéké.

Le présidium

Devant un parterre des jeunes, en présence des chefs de quartiers et de leurs administrateurs-maires respectifs, le président de la Fondation éponyme Privat Frédéric Ndéké a reçu et répondu aux desiderata des jeunes. Au nombre de ceux-ci: la formation en informatique, mécanique, conduite automobile, coupe et couture, coiffure et décoration, maçonnerie, menuiserie, électricité, soudure, agropastorale.
Si certains jeunes, après avoir décroché l’école n’ont aucun métier et mettent toute leur espoir dans la Fondation pour s’en sortir, d’autres comme Marcel et ‘’Lumumba’’ habitant Makélékélé ont appris la conduite automobile, mais faute de ne pouvoir l’exercer régulièrement, ‘’Lumumba’’ a perdu les réflexes et a sollicité un recyclage. Le président de la Fondation le lui a promis et à la fin, s’il est jugé apte, «il sera embauché», a dit Privat Frédéric Ndéké. Et à Marcel qui donne occasionnellement un coup de main au maire de Makélékélé, il lui a été donné, de passer un test de chauffeur. S’il s’admet au test, il sera recruté comme chauffeur permanent. Un autre jeune de Makélékélé a bénéficié, de la part du président de la Fondation d’une de somme de 50000Fcfa pour terminer sa formation en maçonnerie et peinture assistées par ordinateur. Le manque causé par le décès de son oncle qui s’occupait de sa formation a été comblé par la Fondation. Mme Ngoulou, une jeune femme ayant à charge cinq enfants, a longtemps cherché des voies et moyens pour subvenir aux besoins de ses enfants qu’elle élève seule, a trouvé solution à l’occasion de cette rencontre. Une adresse où elle sera embauchée lui a été donnée.

L’assistance.

Quant au jeune Chance Bakekolo de Madibou, diplômé en agropastorale, le président de la Fondation a demandé de lui faire parvenir, par le biais du maire de Madibou, son projet agropastoral, pour étudier la possibilité de son financement. Au reste, aux jeunes de Madibou et Makélékélé, un régistre est ouvert dans chaque siège de ces deux arrondissements, pour permettre à ceux-ci de s’inscrire et dire les métiers dans lesquels ils souhaitent se former.
Privat Frédéric Ndéké a par ailleurs, rappelé aux jeunes que son organisation n’a aucune connotation politique, elle n’est pas non plus à comparer avec la Fonction publique car ne recrute pas. Néanmoins, dans la mesure du possible, elle s’emploie à aider et à subvenir aux besoins des Congolais et même des étrangers de tout bord vivant en République du Congo. Bien que cette action coïncide avec l’institution, par le président de la République, de l’année 2024, année de la jeunesse, la campagne en cours s’inscrit plutôt dans la droite ligne du programme d’activités de l’année 2024 issu du dernier conseil d’administration, notamment en son axe 17.

Joseph MWISSI NKIENI

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles