back to top
26.2 C
Brazzaville
vendredi 12 juillet 2024 | 15:06
spot_img

Football : Qui succèdera à Paul Put à la tête des Diables-Rouges?

Pour faute de résultats, le technicien belge, Paul Put, a été limogé de la tutelle des Diables-Rouges, par la Fécofoot (Fédération congolaise de football). Il s’agit, en effet, d’une séparation dite à «l’amiable». L’appel à candidature lancé pour trouver un nouveau sélectionneur ayant accouché d’une grosse souris a contraint la Fécofoot à solliciter une rencontre avec le ministre en charge des sports, pour la nomination urgente d’un intérimaire chargé de faire face aux échéances qui pointent déjà à l’horizon, à savoir les deux prochaines journées des éliminatoires de la Coupe du monde de football.

Partira ou partira pas? La question sur le limogeage de Paul Put de la tête de la sélection nationale des Diables-Rouges football, est restée pendante depuis l’élimination du Congo, par la Gambie, de la course vers la phase finale de la C.a.n (Coupe d’Afrique des Nations de football) Côte d’Ivoire 2023.
Nommé officiellement le 27 mai 2021, pour améliorer les performances des Diables-Rouges et notamment les faire qualifier pour la phase finale de la Can en Côte-d’Ivoire, et après environ deux ans de prestation, l’entraîneur Paul Put a produit des résultats qui se sont avérés médiocres. D’où son éviction tant attendue de la tête des Diables-Rouge. En effet, le bilan catastrophique du technicien belge se résume sur un total de 16 matches livrés: deux victoires, un nul et treize défaites. L’on reprochait aussi à Paul Put l’instabilité de sa sélection. Pendant plus de deux ans d’exercice, il n’a pas pu bâtir une équipe type. L’ossature de son équipe variait d’une rencontre à une autre.
Et pourtant, au sortir de la signature de son contrat, il avait promis «écrire une nouvelle page avec le Congo-Brazzaville, pour son équipe nationale». Malheureusement, cela a tourné plutôt à la désillusion. Réuni le mardi 31 octobre 2023, à Brazzaville, selon un communiqué de presse de la Fécofoot, son comité exécutif a procédé au dépouillement des dossiers reçus, suite à l’appel à candidatures de recrutement d’un sélectionneur national, lancé le 16 octobre 2023 et dont la date butoir a expiré le 26 octobre dernier. Il ressort de ce dépouillement que 17 dossiers ont été enregistrés, dont 13 candidats expatriés et 4 entraîneurs de nationalité congolaise. Il faut dire que le comité exécutif a décidé de ne pas examiner les dossiers des entraîneurs expatriés d’autant plus qu’ils n’étaient pas concernés par cet appel d’offre. Seules, les quatre candidatures des entraîneurs de nationalité congolaise ont été retenues. Mais, après examen des dossiers, aucun n’a été retenu, car ne remplissant pas les conditions d’éligibilité exigés par la Fécofoot.
Ce faisant, les membres du comité exécutif ont sollicité une réunion de concertation avec le ministre en charge des sports, afin d’envisager la nomination d’un coach intérimaire qui dirigera l’équipe A des Diables-Rouges, pour les deux prochaines journées des éliminatoires de la Coupe du monde de football zone Afrique, respectivement face à la Zambie, le 13 novembre et de l’Erythrée, une semaine plus tard, donc le 21 novembre.

Hervé EKIRONO

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles