Home Sport Huitièmes de finale de la Can Côte d’Ivoire 2024 : Les favoris...

Huitièmes de finale de la Can Côte d’Ivoire 2024 : Les favoris à la porte, alors que le pays organisateur a filé en quart de finale

0
Les Palancas Negras (Antilopes noires) d’Angola après leur victoire sur la Namibie.

Sénégal, Maroc, Egypte et Cameroun ont pris la porte. C’était les favoris des pronostics des huitièmes de finale, qui se sont déroulées du samedi 27 au mardi 30 janvier 2024, à Yamoussoukro, San Pedro et Abidjan. Le moins qu’on puisse dire, c’est que les pronostics ont été sérieusement déjoués.

A cette étape de la plus grande et prestigieuse compétition panafricaine de football, les surprises ont été grandes. Par contre, revenus de loin, le pays organisateur, la Côte d’Ivoire, repêché de justesse comme l’un des meilleurs troisièmes de la phase de groupe, a obtenu son ticket pour les quarts de finale, à la grande joie des Ivoiriens qui avaient fait exploser leur noire colère, après l’humiliation subie devant la modeste et percutante équipe du Nzalong nacional de Guinée Equatoriale (4-0).

Les Léopards de la RD Congo.

La Can s’achève le dimanche 11 février. D’ici là, place au spectacle: suspense et surprise garantis. Les surprises, ce n’est pas ce qui manque en effet à cette phase finale de la Can.
Données parmi les favoris, les grandes équipes maghrébines sont tombées les unes après les autres. Les Fennecs d’Algérie, les Pharaons d’Egypte et les Lions d’Atlas du Maroc ont disparu à l’issue des huitièmes. Tout comme, proche de chez nous, les Lions indomptables du Cameroun n’a pu rien faire devant les Super eagles du Nigéria avec son joueur mythique, Victor Osimhen (0-2).
Les Algériens étaient même sortis dès la phase de groupe, battus par les Mauritaniens (0-1). En huitièmes, les Egyptiens ont vu leurs espoirs s’envoler devant les intrépides Congolais de la RD Congo (Gardez le fleuve): 1-1 à l’issue des prolongations et aux T.a.b (Tirs aux buts), les Congolais ont surpris en l’emportant 8-7. Le gardien Lionel Mpasi-Nzau a été l’un des héros, en inscrivant le dernier tir, qui a été le but de la victoire, après le tir raté par Mostafa Mohamed, le meilleur buteur égyptien de la compétition avec 4 buts, ayant envoyé le ballon sur le poteau droit. Demi-finalistes de la dernière Coupe du monde, les Lions de l’Atlas du Maroc n’ont pas tenu devant les Bafana Bafana d’Afrique du Sud (0-2), mardi 30 janvier, au Stade Laurent Pokou de San Pedro.
L’affiche des quarts de finale donne les combinaisons suivantes:
– vendredi 2 février: Nigéria/Angola (18h); RD-Congo/Guinée (21h);
– samedi 3 février: Mali/Côte d’Ivoire (18h); Cap-Vert/Afrique du Sud (21h).
Au Congo, la Can emballe les mordus du football. Les ruptures d’électricité dans les quartiers de Brazzaville et Pointe-Noire a popularisé le phénomène des cinéfoots. Airtel-Congo a même installé des écrans à l’esplanade du Stade Alphonse Massamba-Débat, dans la ville capitale, où le public vient assister aux différents matches, jusque tard la nuit. On y a même installé des jeux. Les débats s’y déroulent entre communautés de différentes nationalités.
Au plan officiel, par contre, on peut noter l’absence des acteurs du monde du football. Aucune émission sponsorisée par la Fécofoot (Fédération congolaise de football) dans les médias audiovisuels. Le Ministère en charge du sport donne l’impression de se tenir à l’écart de l’événement. La chaîne de télévision nationale n’a pas eu la possibilité de retransmettre les matches de la Can et son service des sports n’a pris aucune initiative pour commenter l’évènement comme à l’accoutumée. Bref, le Congo, qui a été éliminé de la phase finale de la Can par la Gambie, ne fait plus autre chose qu’afficher son indifférence et son mutisme.

Luze Ernest BAKALA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile