back to top
22.2 C
Brazzaville
mercredi 12 juin 2024 | 02:34
spot_img

I.f.c: organisation d’une semaine de l’environnement dans la ville capitale

I.f.c (Institut Français du Congo) de Brazzaville

Organisation d’une semaine de l’environnement dans la ville capitale

L’I.f.c (Institut Français du Congo) organise, du 3 au 30 juin 2023, une semaine de l’environnement, pour sensibiliser les populations sur les enjeux liés à la protection de notre espace vitale, en partenariat avec l’Association «Human empress», que dirige Paule Sara Nguié, l’Association «Five environnement» de Nell Ata. A quelques jours du lancement officiel de cette activité, Régis Ségala, directeur délégué de l’I.f.c de Brazzaville, Paule Sara Nguié, coordonnatrice de l’Association «Human empress», Nell Ata, président de l’Association «Five environnement», et l’artiste musicien Fredy Massamba ont animé une conférence, mardi 30 mai 2023, à l’I.f.c, pour évoquer le programme de ce rendez-vous environnemental.

Pendant cette édition de la semaine de l’environnement à Brazzaville, il y aura une exposition d’objets fabriqués à base de déchets plastiques recyclés, des tables-rondes, des concerts avec des artistes congolais et un «plogging» (marche et ramassage des déchets plastiques).
Régis Ségala (deuxième) pendant la conférence de presse.
Le plogging, pour la salubrité dans la ville.
Notre avenir ainsi que celui des générations futures dépendent des actions que nous sommes en train de mener maintenant. Les villes congolaises, en particulier celle de Brazzaville, sont confrontées à plusieurs difficultés liées à l’insalubrité, aux problèmes sanitaires, d’aménagement du territoire, etc. «La première activité qui va constituer à lancer cette semaine de l’environnement, c’est la marche et le ramassage des déchets. C’est une activité qui est à la fois sportive et aussi de sensibilisation que nous allons mener avec l’ensemble des partenaires», a précisé Mme Paul Sara Nguié.
La coordonnatrice de l’Association «Human empress»  appelle les populations à plus de sens de responsabilité, pour préserver notre environnement. Elle estime «qu’il faut limiter les consommations non-importantes de déchets plastiques et si on peut les remplacer par des choses à usage unique et plus écologique». Mme Paule Sara Nguié a également souligné le bien fondé de recycler les déchets plastiques, tout en invitant chaque citoyen à pouvoir le faire dans la mesure du possible.
Pour sa part, Nell Ata pense que «les gouvernements doivent sensibiliser davantage les populations, parce que la question de la protection de l’environnement reste très ambiguë pour certains. Ceux qui vivent dans les milieux éloignés ne comprennent pas toujours la notion environnementale», a-t-il indiqué.
Notons que la tenue de la Semaine de l’environnement intervient au moment où le monde s’apprête à célébrer, lundi 5 juin, le cinquantenaire de la journée internationale de l’environnement, sous le thème: «Les solutions à la pollution plastique dans le cadre de la campagne: combattre la pollution plastique».
Roland KOULOUNGOU

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles