Home Sport I.s.e.p.s (Institut supérieur de l’éducation physique et des sports) : Désormais, des...

I.s.e.p.s (Institut supérieur de l’éducation physique et des sports) : Désormais, des formations diplômantes en activités physiques adaptées de santé

0
Dr Gildas Viera pendant sa conférence.

En séjour au Congo, le Dr Gildas Viéra, président du mouvement La France autrement et de l’Association Kama Afrique vision, a donné une conférence, vendredi 1er mars 2024, au Gymnase Maxime Matsima, à Brazzaville. Organisée par l’I.s.e.p.s (Institut supérieur de l’éducation physique et des sports), cette conférence a porté sur l’importance de la pratique de l’activité sportive pour la santé. Il a signé, avec l’I.s.e.p.s, un accord de partenariat qui va permettre de mettre en place des formations diplômantes de niveau licence, sur les Apas (Activités physiques adaptées de santé).

Arrivé à Brazzaville le lundi 26 février 2024, le président de la plateforme Kav (Kama Afrique vision), le Dr Gildas Viéra, a tenu plusieurs activités politico-sociales dont une conférence donnée à l’I.s.e.p.s (Institut supérieur de l’éducation physique et sportive) de l’Université Marien Ngouabi.

Les participants autour du conférencier.

Devant un auditoire composé d’enseignants et d’étudiants de l’I.s.e.p.s, le conférencier a présenté l’importance de la pratique de l’activité sportive sur la santé. Il a sollicité la prise en compte, dans le programme pédagogique de l’I.s.e.p.s, des enseignements sur les sciences permettant d’encadrer et d’entraîner, dans le domaine sportif, les personnes vivant avec handicap. «C’était important, pour nous, de montrer l’importance de l’activité sportive sur la santé. Nous n’en prenons pas assez conscience, lorsqu’on est sur ce type de cursus. Mais, pour aller un peu plus loin, il faut parler d’activités physiques adaptées et donc voir comment on peut adapter une activité physique de type handicap potentiel ou peut être de perte d’autonomie qui peut arriver à chacun d’entre nous, à différents moments de la vie. C’est important de mettre l’accent là-dessus et d’être assez interactif, pour que les personnes puissent repartir avec une véritable prise de conscience sur les activités physiques adaptées de santé», a-t-il confié à la presse, après la conférence.
Selon lui, l’accord de partenariat signé avec l’I.s.e.p.s fait le lien entre son association, Kama Afrique vision, et l’institut, pour mettre en place une licence A.p.a.s (Activités physiques adaptées de santé). «Ce qui permettra d’avoir des professionnels en capacité d’être en soutien des différentes personnes, puisque vous savez que dans différents pays, on parle d’activités physiques adaptées, soit le sport sur ordonnance. Ça veut dire qu’une personne qui est spécialisée en licence d’activités sportives adaptées est en capacité de pouvoir suivre un patient qui lui sera orienté par un médecin», a-t-il indiqué.
Signalons que cette conférence interactive a été saluée par l’assistance. Pour Grâce Laurent Moukolo Kimi, étudiante en Troisième Année de licence à l’I.s.e.p.s, cette conférence était très intéressante, raison pour laquelle il souhaite l’incorporation de la licence A.p.a.s à l’I.s.e.p.s.

Luze Ernest BAKALA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile