back to top
25.2 C
Brazzaville
jeudi 18 juillet 2024 | 22:02
spot_img

Insertion et réinsertion sociale des jeunes en décrochage scolaire : Le ministre Ngouélondélé rassuré par l’état d’avancement du site d’Aubeville

Le ministre de la jeunesse et des sports, de l’éducation civique, de la formation qualifiante et de l’emploi, Hugues Ngouélondélé, et le coordonnateur résident des agences du Système des Nations unies, Chris Mburu, ont visité, vendredi 9 juin 2023, le Centre d’insertion et de réinsertion sociale d’Aubeville, dans le Département de la Bouenza, pour se rendre compte de l’état d’avancement des travaux de réhabilitation et construction qui s’y déroulent. La délégation était reçue par le préfet du département de la Bouenza, Jules Monkala-Tsoumou, les autorités politico-administratives et de la Force publique du département.

Un mois et demi après leur lancement, les travaux de réhabilitation et d’élargissement du site d’Aubeville ont atteint une vitesse de croisière. Le mur de clôture est presque achevé sur les 9 hectares. Le responsable de la société en charge de la construction du mur a apprécié à sa juste valeur le travail qui se réalise. «Au stade actuel, nous sommes à 80%. Nous avons fait une clôture qui est de 1500 mètres et de 3 mètres de hauteur. Nous aurons à ajouter des fils barbelés. Il nous reste juste les enduits et la partie Sud du mur à terminer», a-t-il indiqué.
Pour sa part, le responsable de la société en charge des travaux de réhabilitation et de construction de nouveaux bâtiments a aussi rassuré que les travaux avancent normalement. «Actuellement, nous sommes en train de travailler sur la réhabilitation. Pratiquement, nous avons touché l’ensemble des bâtiments qui sont en train d’être réhabilités. Parmi les bâtiments, il y a 6 dortoirs et deux pour la restauration, un autre pour le bloc sanitaire. Les travaux de la toiture sont déjà finis, ceux du plafond avancent aussi. Pour les nouvelles constructions, nous avons au moins une vingtaine de bâtiments à construire, pour transformer ce site. Nous avons commencé avec la toute première phase, celle des 6 bâtiments pour le bloc sanitaire, les salles de classe, le bloc administratif et celui qui servira de stockage des vivres frais et de case de passage. Au stade où nous sommes, la plupart des travaux de gros-œuvre ont été presque exécutés. D’ici peu, nous allons rentrer dans le second-œuvre», a-t-il confié.
Après la visite du centre, Chris Mburu ne pense plus qu’à encourager et soutenir le gouvernement congolais à aller jusqu’au bout. «Nous sommes venus ici par invitation du ministre du chargé de la jeunesse. Nous sommes très impressionnés de ce que nous avons vu ici dans le centre d’encadrement des jeunes. Ce que j’ai vu, moi, m’a beaucoup marqué, parce que c’est un projet vraiment inspirant qui est fait par le gouvernement congolais. Nous sommes très ravis d’être associés, parce que, comme vous le savez, le système des Nations unies travaille beaucoup partout dans le monde sur la jeunesse. Encadrer celui-ci et comment faire en sorte la jeunesse participe dans le programme de développement du pays. Ce que nous voyons ici, ça nous impressionne en tant que coordonnateur du Système des Nations unies. Je repars à Brazzaville avec mes impressions et nous allons discuter avec les agences des Nations unies et réfléchir comment accompagner le gouvernement, car c’est un sujet qui nous tient à cœur», a-t-il promis. C’est un challenge que le ministre Hugues Ngouélondélé est en train de relever et espérons qu’il ira jusqu’au bout de ce projet destiné à redonner l’espoir à nos jeunes qui ont besoin d’encadrement pour trouver le chemin de la vie.

Luze Ernest BAKALA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles