back to top
27.2 C
Brazzaville
dimanche 16 juin 2024 | 16:58
spot_img

Inter-club : Les médaillés du semi-marathon et des Jeux africains congratulés

Le président de l’Asic (Association sportive Inter-club), le commissaire en chef de deuxième classe Eugène Alain Yves Aignan Mpara, a congratulé, lors d’une cérémonie, samedi 30 mars 2024, à son siège du Camp colonel Michel D’Ornano, à Brazzaville, les médaillés de la 15ème édition du semi-marathon Altitude Nahouri 2024, au Burkina-Faso, et ceux des Jeux africains d’Accra, au Ghana. C’était en présence du bureau exécutif de l’Asic, des représentants des fédérations de karaté, d’athlétisme et de football, des athlètes et staff techniques de l’Asic.
Aux Jeux africains, ils sont deux athlètes à avoir gagné trois médailles de bronze. Il s’agit de Natacha Ngoye Akamabi (aux 200 mètres), qui est ainsi qualifiée pour les Jeux olympiques de Paris, et d’Abraham Sagesse Bikoka, en karaté, qui a eu une médaille de bronze au combat individuel des 75 kg et une autre en équipe au kumite. Il est qualifié au championnat du monde de sa catégorie.
A la 15ème édition du semi-marathon Altitude Nahouri 2024, au Burkina-Faso, Clem Mambéké est sortie première, remportant la médaille d’or, avec un temps de 1h39mn49s.
Toutes ces médailles font honneur au pays et n’ont pas laissé indifférents les dirigeants de l’Asic. «Nous avons, là, quelques athlètes qui ont fait un grand honneur à la République, mais surtout à l’Asic. Le seul mot qui me vient à l’esprit, c’est de dire félicitation et surtout merci. Merci et félicitation pourquoi? Parce que les conditions dans lesquelles nous travaillons et nous nous entraînons sont extrêmement difficiles. Ça, je le conçois. Mais, même vous faire partir à l’étranger comme il se doit, je dirais: c’est la croix et la bannière. Mais, nous n’allons pas nous arrêter et cesser de faire ces efforts. J’aurais bien voulu que ça soit plus que cela. Je ne veux pas dire ce que l’on fait pour y arriver. Le premier d’entre nous l’avait dit: il faut faire beaucoup avec peu; surtout avec peu, il faut faire bien. Donc, je vous exhorte, toutes sections confondues, de faire plus, pour que le blason plutôt la veste de l’Asic continue à rayonner, plutôt recommence à rayonner. On aimerait que nos couleurs reprennent la brillance d’antan. Nous allons donc continuer, à notre niveau, de faire des efforts et certainement obtenir plus que ça, pour vous mettre dans les conditions idoines de préparation de vos compétitions, afin que vous nous rameniez de bon résultats», a confié le président de l’Asic, le commissaire en chef de deuxième classe Mpara.
Pour les athlètes, ces félicitations sont une marque de confiance et de reconnaissance, pour le travail abattu. «Nous devons faire plus, afin de bénéficier davantage», a confié Clem Mambéké. Reste que le gouvernement mette les moyens en jeu et surtout, pour ces médaillés qualifiés aux compétitions internationales, pour qu’ils puissent bien aborder ces compétitions, afin que le drapeau congolais trouve sa place parmi les grandes Nations.

L. E. B.

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles