back to top
28.2 C
Brazzaville
samedi 15 juin 2024 | 15:39
spot_img

Jeux olympiques d’été 2024 de Paris (France) : Dans le handball, les Diables-Rouges dames ont raté leur qualification

Du 11 au 14 octobre 2023, la ville de Luanda, en Angola, a abrité le tournoi de handball séniors dames, qualificatif aux Jeux olympiques d’été 2024 de Paris (France), organisé par la Cahb (Confédération africaine de handball). Quatre sélections nationales (Angola, Cameroun, Congo et Sénégal) y participaient, pour une place qualificative et une autre de barrage. Sorties dernières, les Diables-Rouges dames ont été simplement éliminées.

Les Diables-Rouges handball dames ont fait preuve de contre-performance à Luanda, en Angola, où elles ont occupé la dernière place d’un tournoi regroupant quatre pays. Pourtant, elles étaient parmi les équipes dont les pronostics étaient favorables. Mais, on ne le dira jamais assez, les difficultés inhérentes à l’organisation, qui caractérisent le sport au Congo, ont réduit leurs chances à néant.
En effet, la délégation congolaise a eu du mal à faire le voyage de Luanda. Les joueuses ont même passé la nuit au port fluvial, couramment appelé beach de Brazzaville, pour attendre l’embarquement. C’est le lendemain qu’elles ont pu partir et c’est finalement la veille, le mardi 10 octobre, qu’elles ont foulé le sol angolais. Les joueuses n’ont même pas eu le temps de se préparer que, dès le lendemain, elles devaient déjà livrer leur premier match contre le Cameroun, dont la délégation était déjà sur place depuis quatre jours.
En plus de la fatigue, le moral des joueuses congolaises était plombé par la question des frais de mission. En effet, elles n’avaient pas perçu les frais de mission (primes) de la qualification à la Coupe du monde. Elles ont souhaité être en possession de leurs frais de mission. Si elles ont fait match nul (21-21) contre le Cameroun, elles se sont inclinées devant l’Angola (15-30). Et le troisième match était déjà problématique avant même d’entrer sur le terrain. Les filles ont demandé leurs frais de mission. Elles voulaient même boycotter le match, n’eut été le doigté de l’entraîneur, Younès Tatby, qui les a convaincues d’assumer leurs responsabilités, en livrant le match. Mais, avec un moral sapé, il n’y avait plus grand-chose à attendre d’elles. Elles se sont fait laminer par les Sénégalaises (21-27). Ainsi, sur trois matches livrés, les Diables-Rouges ont fait un nul et enregistré deux défaites de suite.
On ne le dira jamais, assez, le sport au Congo est alourdi par les questions subsidiaires d’organisation. La capitaine Diane Yinga s’est dite déçue par la prestation à Luanda de cette équipe des Diables-Rouges, car ces résultats reflètent l’impréparation. «Oui, nous sommes passées à côté de ce tournoi. Mais, ces résultats ne reflètent pas ce que nous sommes et surtout ce que nous pouvons donner sur le terrain. Le chemin est long, mais qu’à cela ne tienne, nous continuons d’écrire l’histoire, toutes ensemble», a-t-elle indiqué. Les handballeuses congolaises ne seront donc pas aux Jeux olympiques d’été 2024, officiellement appelés «Jeux de la 33ème olympiade», qui seront célébrés du 26 juillet au 11 août 2024, à Paris, en France.

L. E. B.

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles