Home Culture Journée internationale des musées : Lieux de mémoire, d’histoire et d’échanges culturels,...

Journée internationale des musées : Lieux de mémoire, d’histoire et d’échanges culturels, les musées sont à redynamiser

0
Le Musée du cercle africain à Pointe-Noire.

Le 18 mai de chaque année, depuis 1977, l’humanité célèbre la journée internationale des musées, qui a pour objectif de sensibiliser les citoyens sur le fait que «les musées sont un moyen important d’échanges culturels, d’enrichissement des cultures, du développement de la compréhension mutuelle, de la coopération et de la paix entre les peuples». Le thème de cette année est: «Musées, éducation et recherche». Il souligne le rôle central de ces institutions culturelles dans l’offre d’une expérience éducative holistique. Cette journée est l’occasion de promouvoir un monde plus conscient, plus durable et plus inclusif.

Les musées sont des centres éducatifs dynamiques qui favorisent la curiosité, la créativité et l’esprit critique, tout en plongeant dans l’histoire d’une société ou d’un pays. De l’histoire à la science, en passant par la technologie, les musées sont des espaces vitaux où l’éducation et la recherche convergent pour façonner la compréhension du monde. Le musée est un lieu de mémoire. Il permet la préservation du patrimoine et la transmission de sa connaissance à travers les générations.
Dans les pays en voie de développement, l’importance et le rôle des musées sont souvent négligés. Les musées sont généralement devenus des établissements qui bénéficient de peu de budget. Ce qui est un véritable tort fait à l’éducation. La République du Congo compte un nombre non négligeable de musées.
A Brazzaville, on peut citer le Mémorial Pierre Savorgnan De Brazza, une institution publique dont on peut dire qu’elle bénéficie de ses moyens de fonctionnement, au regard de son éclat, le Musée de l’histoire de la vie politique nationale, communément appelé Musée Marien Ngouabi, dont on déplore la négligence, le Musée national, qui a malheureusement fermé ses portes, au Plateau centre-ville, depuis belle lurette, mais dont le projet de construction d’un nouveau bâtiment, vers le C.e.g Nganga Edouard, demeure en arrêt faute de budget ou plutôt de volonté politique. On peut aussi citer le Musée de Nkakata, dans le District de Kinkala (Département du Pool), sur la route nationale n°1.
A Pointe-Noire, on trouve le Musée du cercle africain, inauguré en 2018, après des travaux de réhabilitation de son bâtiment, et le Musée Makouiza, à Tié-Tié. A Diosso, dans le Département du Kouilou, il y a le Musée départemental des arts et des traditions Mâ Loango. Depuis 2017, il existe un musée du Kiébé-Kiébé à Ngol’Oudoua, à Oyo (Département de la Cuvette).
Avec la journée internationale des musées, on redécouvre que le musée est un moyen pédagogique important d’échanges culturels, du développement de la compréhension mutuelle, de la coopération et de la paix entre les peuples. Entretenir et développer les musées, c’est enrichir la culture de son pays.

Jean-Clotaire DIATOU

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile