back to top
34.9 C
Brazzaville
samedi 18 mai 2024 | 14:19
spot_img

Journée internationale du secrétariat : L’Apasc a organisé trois journées de sensibilisation sur l’importance du secrétariat

A l’occasion de la journée internationale du secrétariat, célébrée le 20 avril de chaque année, l’Apasc (Association professionnelle des assistantes et secrétaires du Congo), sous la direction de sa présidente nationale, Mme Virginie Léopoldine Batchy, a organisé, du 25 au 27 avril 2024, une série d’activités au Centre culturel Zola, à Moungali, le quatrième arrondissement à Brazzaville, suivie d’une conférence sur le thème: «L’évolution du secrétariat: adaptation et innovation dans un monde connecté». Plusieurs femmes secrétaires et assistances de direction, dont la coordinatrice départementale de Pointe-Noire Mme Florence Nzinkou Nsimba, y ont pris part.

Parmi les activités organisées par l’Apasc, il y a eu une journée portes ouvertes sur le métier de secrétaire, meublée par des échanges sur la culture générale, ce que la secrétaire ou l’assistante doit connaître. Dans son allocution de circonstance, Mme Florence Nzinkou Nsimba a fixé les participantes sur les enjeux du métier, en leur faisant connaître les défis auxquels elles sont confrontées. «Notre métier fait face à des défis aussi nombreux et divers dans un monde dont les changements sont souhaités. Voici encore une opportunité ainsi que les moyens d’être les meilleures, pour notre profession, impacter positivement nos communautés et nos lieux professionnels. Depuis quelques années, avec l’arrivée accrue des nouvelles technologies, l’existence du métier a été annoncée. Nous avons entendu tout et invraisemblablement», a-t-elle déclaré.

Les membres de l’Apasc au Centre culturel Louzolo

Parlant de l’historique du métier de secrétaire, Hyppolite Bitsy, expert en déontologie et éthique professionnelles, auteur d’un livre sur le secrétariat, a indiqué que «le secrétariat est né là où on a créé l’industrialisation: en Angleterre… Secrétaire vient du mot taire le secret, donc un secrétaire doit garder le secret», a-t-il indiqué.
La présidente nationale de l’Apasc, Mme Virginie Léopoldine Batchy, s’est quant à elle appesantie sur l’historique de l’association créée en 2003, à Pointe-Noire, avec certains collègues dont Mme Nadège Louya «pour valoriser le métier de secrétaire», a-t-elle fait savoir. «Cette journée est très importante, parce qu’elle permet de réfléchir, ensemble, et de partager les expériences. Et l’objectif est d’attirer de nouvelles personnes, afin de réfléchir sur les défis et surtout avoir l’intelligence artificielle», a-t-elle souligné.
«La fête des secrétaires est une occasion de se retrouver entre nous, pour parler métier. L’Apasc est une famille et nous sommes là pour nous soutenir. Il ne faut pas hésiter de dire ce que vous vivez dans vos divers milieux professionnels, pour qu’on apporte des corrections. C’est une profession toujours au top», a-t-elle rassuré.
Après la conférence qui a marqué la première journée, il y a eu d’autres activités, notamment une exposition et un concours de dictée. Une soirée culturelle a bouclé, samedi 27 avril, la série des activités organisées dans le cadre de la Journée internationale du secrétariat.

Chrysostome
FOUCK ZONZEKA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles