back to top
25.7 C
Brazzaville
mercredi 12 juin 2024 | 23:30
spot_img

Journée mondiale de la qualité : Montrer l’importance de la qualité dans les activités socioéconomiques

Dirigée par Jean-Jacques Mouyabi, l’Aconoq (Agence congolaise de la normalisation et de la qualité) a organisé, du jeudi 9 au samedi 11 novembre 2023, à Brazzaville, la 4ème édition nationale de la journée mondiale de la qualité, sous le thème, «La qualité: fondement et durabilité des entreprises compétitives», adossée à une exposition-vente. Ouverte par Michel Opangault, directeur de cabinet du ministre du développement industriel et de la promotion du secteur privé, cette rencontre a connu la participation des acteurs économiques.

Cette année, l’occasion était donnée aux experts, chacun dans son domaine de compétence, de discuter, d’échanger et de partager mutuellement leurs expériences. Pour Jean-Jacques Mouyabi, «la qualité pour une entreprise, c’est sa capacité à satisfaire les besoins des clients à travers son organisation, ses prestations et ses produits».
Le client n’achète pas toujours un produit uniquement en fonction du prix, mais aussi et très souvent, en fonction de la qualité du bien ou du service. La compétitivité des entreprises repose sur la différenciation des pratiques et les caractéristiques distinctives des différents biens et services.
Entre autres raisons de pousser les entreprises congolaises à adhérer à la démarche qualité, la réputation d’une entreprise est subordonnée à la qualité de ses produits. A quelques années de l’ouverture du Congo à la Zone de libre échange continentale, la concurrence va devenir de plus en plus rude. Il sera presque impossible de réaliser des bénéfices et de se pérenniser sans un engagement réel à la démarche qualité, à la conformité aux normes et à la certification des produits et services. «Faire autrement, c’est aller droit contre le mur», a-t-il lancé, ajoutant, il faut se mettre en ordre de bataille.
Le secret de développement et de la durabilité d’une entreprise, est l’organisation ainsi que la volonté manifeste de prouver constamment la conformité de ces produits et de ces services. Autrement, la qualité, c’est l’organisation selon les normes établies.
Aux entreprises congolaises ayant participé à cet événement, Jean-Jacques Mouyabi les a exhortées à adhérer à la démarche qualité, au respect des normes, à la certification des produits. Ce n’est qu’à cette condition que «non seulement vous allez mettre sur le marché des produits et gagner de l’argent, mais vous allez participer à l’enjeu majeur de la qualité, vous allez participer à la protection du consommateur que nous sommes tous, par ailleurs», a-t-il fait souligné. Instituée le en 1990 par les Nations unies, la journée mondiale de la normalisation est célébrée chaque année, le deuxième jeudi du mois de novembre. La démarche qualité et le respect des normes est devenue une exigence incontournable pour toute entreprise, pour tout fabricant ou fournisseur de biens ou de services.

Joseph MWISSI NKIENI

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles