Home Culture Journée mondiale du théâtre : Promouvoir le théâtre en milieu scolaire, pour une...

Journée mondiale du théâtre : Promouvoir le théâtre en milieu scolaire, pour une bonne formation des élèves

0
Le théâtre à l’école a beaucoup d’avantages pédagogiques.

Une conférence a été tenue à l’I.f.c le 27 mars 2024, à l’occasion de la journée mondiale du théâtre, afin de révéler le rôle indispensable que peut jouer cet art dans la sphère pédagogique. Cette conférence a réuni Philippe Guyard, directeur de l’Association nationale de recherche et d’action théâtrale française, Arsène Fortuné Bateza, comédien et metteur en scène de théâtre, Alphonse Mafoua, metteur en scène, acteur et sociétaire du Cfrad (Centre de formation et de recherche en art dramatique), Noëlle Ntsiéssié-Kibounou, administratrice du Festival Mantsima sur scène et Boris Moukala.
Le théâtre reprend, de plus en plus, sa place sur les planchers de Brazzaville et Pointe-Noire. C’est un mode d’expression littéraire important dans la société, car il offre à la fois des moyens d’expression artistique, de communication et de divertissement. Philippe Guyard pense que cet art peut contribuer efficacement à l’épanouissement des élèves, en développant leurs facultés d’expression, intellectuelles et morales, la capacité à prendre la parole en public qui inclut le maniement du ton et du langage. «La pratique théâtrale au sein d’un établissement scolaire est un vecteur de modification et d’évolution des pratiques pédagogiques au profit de l’émancipation de l’élève», a-t-il affirmé.
Allant dans le même sens, Fortuné Batéza ajoute que le théâtre, canal de représentation des faits que nous vivons, aide les jeunes à donner du sens à leurs expériences et leur permet de mieux appréhender le monde contemporain.
Pour sa part, Alphonse Mafoua soutient que le théâtre est un moyen d’intégration dans une entité vivante. «Beaucoup d’élèves arrivent à l’école tristes et repartent chez eux dans ce même état, car ils souffrent de solitude. L’ambiance théâtrale introduite au sein de l’établissement scolaire permet à un enfant de se sentir en famille et de se sentir intégré dans un groupe composé de personnalités venant de religions, tribus et de régions différentes. Dès cet instant, il commence à se construire», confie-t-il.
Cette conférence était accompagnée de deux pièces de théâtre dont l’une était présentée par le Groupe scolaire Marie Gérard qui est le gagnant du Festhesco 2024, et l’autre, intitulée «Zéro du triangle», par un groupe venu de Pointe-Noire et tiré du quatrième triangle de Sony Labou Tansi.
Au-delà de l’aspect artistique, le théâtre est un puissant outil d’éducation. Il favorise le développement personnel et académique et prépare le terrain à la réussite des élèves, en cultivant des compétences essentielles à la vie personnelle et professionnelle. Les pratiquants et professionnels du théâtre doivent soumettre cette thématique aux autorités congolaises compétentes, pour le développement et la promotion de l’éducation nationale. Du reste, l’intégration du théâtre à l’école est une réalité dans plusieurs pays. Le Congo a déjà connu cette expérience. Il y a lieu de la reprendre et de la développer, pour le meilleur de l’école congolaise.

Céleste Exaucé
SINDOUSSOULOU

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile