back to top
27.2 C
Brazzaville
dimanche 23 juin 2024 | 00:29
spot_img

Le Congo doté d’un Centre d’excellence sur les énergies renouvelables, à Oyo

Département de la Cuvette

Le Congo doté d’un Centre d’excellence sur les énergies renouvelables, à Oyo

Le Président de la République, Denis Sassou-Nguesso, a procédé, dimanche 23 avril 2023, à Oyo, commune du Département de la Cuvette, à l’inauguration officielle d’un centre d’excellence sur les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique. Il s’agit d’un établissement de recherche scientifique à vocation sous-régionale et internationale, qui a vu le jour cinq ans après le lancement des travaux. La cérémonie d’inauguration officielle s’est déroulée en présence du Président bissau-guinéen, Oumarou Sissoko Embalo, en visite d’amitié à Oyo, du Premier ministre chef du gouvernement, Anatole Collinet Makosso, des membres du gouvernement, des parlementaires, des autorités politico-administratives locales, du représentant de l’Onudi (Organisation des Nation unies pour l’industrie), Raymond Tavares, du P.d.g de la société pétrolière italienne Eni, Claudio Descalzi, des corps constitués nationaux, des représentants des Universités Marien Ngouabi et Denis Sassou-Nguesso.

La République du Congo s’est donné les moyens de jouer un rôle important dans le développement et l’usage des énergies renouvelables, conformément à l’option du développement durable qui s’impose aujourd’hui à l’humanité. Dédié à la recherche sur les énergies renouvelables, le Centre d’excellence d’Oyo est un projet ambitieux du Chef de l’Etat Denis Sassou-Nguesso, réalisé grâce à un protocole d’accord signé le 31 décembre 2016, entre le gouvernement congolais et la société pétrolière italienne Eni, pour un coût de 24 millions d’euros (environ 15 milliards 728 millions de francs Cfa) dont une contribution de 6 millions d’euros (environ 3 milliards 930 millions de francs Cfa) du Congo. L’Union européenne y apportera un financement additionnel de 5 millions d’euros (environ 3 milliards 275 millions de francs Cfa).
Centre d’excellence d’Oyo sur les énergies renouvelables.
Le Président Denis Sassou-Nguesso.
Le dévoilement de la plaque.
Une vue de la cérémonie d’inauguration.
En matière d’énergie, c’est la deuxième infrastructure financée par le groupe pétrolier italien au Congo, après la C.e.c (Centrale électrique du Congo), une centrale à gaz construite à Côte Matève, à Pointe-Noire, et inaugurée en décembre 2011, par le Président Denis Sassou-Nguesso, avec une capacité de production d’électricité portée aujourd’hui à 450 mégawatts.
Avec le Centre d’excellence d’Oyo, la recherche scientifique est, désormais, dotée d’une nouvelle structure sur les énergies renouvelables, fruit de la coopération italo-congolaise. Erigé sur une grande superficie, il est composé de cinq bâtiments dont une salle de conférence, des logements, des laboratoires et un atelier. Désormais, les chercheurs, les étudiants congolais et africains ont un cadre approprié de recherche dans le domaine des énergies renouvelables.
Il y a eu d’abord la phase des discours, au cours de la cérémonie d’inauguration dont le maître était notre confrère Bienvenu Boudimbou. L’assistance a suivi le mot de bienvenue du maire d’Oyo, Gaston Yoka, l’allocution de circonstance de Claudio Descalzi qui a évoqué les enjeux du projet qui fera du Congo une référence au niveau sous-régional et continental en matière de recherche sur les énergies renouvelables, celle de Raymond Tavares qui a indiqué que l’inauguration de ce centre marque le début de la mise en place d’un projet ambitieux en matière d’énergies renouvelables au Congo. Au nom de son institution, l’Onudi, il a promis apporter son appui au processus de recherche sur les énergies renouvelables en Afrique centrale, notamment au Congo. «L’Onudi partage l’ambition du gouvernement congolais. Son souhait est que ce centre soit une référence pour les pays de la sous-région et le monde», a-t-il déclaré.
Pour sa part, la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, Mme Delphine Edith Emmanuel née Adouki a indiqué que les activités de recherche et de formation du Centre d’excellence d’Oyo s’articuleront particulièrement sur trois thématiques:
– le développement des ressources énergétiques à l’efficacité;
– l’efficacité énergétique dans l’industrie et dans le bâtiment;
– le nexus-eau-énergie-sécurité alimentaire, l’entrepreneuriat et le développement du secteur privé des technologies propres.
Les deux Chefs d’Etat et les cinq experts décorés.
La décoration au grade de chevalier dans l’Ordre du mérite congolais d’un échantillon de cinq membres du comité technique qui a suivi la mise en œuvre du projet, la coupure du ruban symbolique, le dévoilement de la plaque inaugurale, par le Président Denis Sassou-Nguesso, et la visite du centre par les délégations ont constitué la dernière phase de la cérémonie, sous l’animation de plusieurs groupes de danse traditionnelle.
Hervé EKIRONO
(Envoyé spécial à Oyo).

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles