back to top
24.2 C
Brazzaville
samedi 15 juin 2024 | 14:51
spot_img

Le premier conseil des sports de l’Union africaine région 3 (Afrique centrale) s’est tenu à Brazzaville

Conseil des sports de l’Union africaine région 3 (Afrique centrale)

Les ministres des sports ont adopté les statuts et le plan de travail de leur région

Brazzaville, la ville capitale, a abrité, du 19 au 20 octobre 2023, la première session ordinaire du conseil des ministres des sports de la région 3 (Afrique centrale) du Conseil du sport de l’Union africaine, sous le patronage de Hugues Ngouélondélé, ministre congolais en charge des sports, avec la participation des ministres des sports de sept pays (Burundi, Centrafrique, Cameroun, Congo, Guinée Equatoriale, RD Congo et Tchad) le Gabon, Sao-Tomé et Principe étant représentés au niveau des experts. On notait la présence de Jacques Elion, administrateur-maire du troisième arrondissement, Poto-Poto.

Précédée, du 16 au 18 octobre, de la réunion des experts (directeurs généraux des sports, représentants des comités olympiques, etc), la session du conseil des ministres des sports a permis d’adopter les statuts de la Région 3 et l’organisation des jeux régionaux qui constituent une plateforme permettant aux jeunes de se préparer aux jeux continentaux comme les Jeux africains et d’autres compétitions internationales.
Après la dissolution du C.s.s.a (Conseil supérieur du sport en Afrique) en juillet 2013, l’organisation des Jeux africains a été transférée à l’Acnoa (Association des comités nationaux olympiques d’Afrique) et l’Ucas (Union des confédération africaines des sports).
Le ministre Hugues Ngouélondélé.
Le présidium du conseil des ministres des sports région 3 (Afrique centrale).
L’administrateur-maire Jacques Elion (en écharpe) pendant la cérémonie d’ouverture.
Pendant les travaux du conseil des ministres des sports région 3.
La création, en janvier 2016, du C.s.u.a (Conseil du sport de l’Union africaine) a impulsé une nouvelle organisation du sport en Afrique, avec l’existence de cinq régions de développement des sports, dont la région 3 qui correspond à l’Afrique centrale. Réorganiser et restructurer les zones de l’ex-Conseil supérieur des sports en Afrique est devenue une préoccupation. «L’adoption, par les ministres des sports, des statuts de la région 3 renforcera la coopération et le développement des programmes de développement du sport au sein de la région 3, ainsi que l’organisation des jeux régionaux qui constituent une plateforme permettant aux jeunes athlètes de faire valoir leurs talents et leur compétence et de se préparer pour les jeux continentaux et d’autres compétitions internationales», a indiqué Jean Robert Bindélé, directeur général des sports, qui a prononcé le mot introductif.
Le ministre des sports du Tchad, Patalet Géo, vice-président de la zone 3, a félicité les organisateurs pour le travail remarquable abattu. «Le comité technique des experts, qui a, avec dextérité, produit un excellent document soumis à notre examen et approbation lors de cette assise. Il est tout à fait légitime, et plus que temps, pour nous, de tenir cette rencontre, afin de repenser l’organisation de notre sport», a-t-il renchéri.
Prenant la parole, Hugues Ngouélondélé a donné les objectifs de ces assises. Puis, il a exhorté les participants à plus d’engagement. «Les défis à relever sont nombreux et exigents, à l’ensemble des acteurs de notre organisation régionale de s’engager efficacement à travers les interactions dans la prise de décision consensuelles; la participation responsable dans les actions conjointes à connotation économique tenant compte de l’autonomie financière et ainsi dans le respect des statuts qui seront adoptés», a-t-il rappelé. Signalons qu’au cours de leur session, les ministres des sports ont adopté les statuts de la région 3 du conseil et le plan de travail de la période 2024-2026. Ils ont entériné l’offre du Congo d’abriter le secrétariat de la région 3. La présidence du bureau a été confiée à la RD Congo, la vice-présidence au Tchad et le poste de rapporteur au Congo. Le conseil a également fixé les montants des cotisations statutaires et des contributions volontaires en vue du fonctionnement du conseil et de l’organisation très prochaine des jeux et événements régionaux sportifs d’envergure.
Luze Ernest BAKALA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles